5 272.40 PTS
-0.33 %
5 271.0
-0.31 %
SBF 120 PTS
4 229.18
-0.24 %
DAX PTS
12 402.20
-0.69 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Plan social chez Veolia: les salariés à nouveau mobilisés lundi et mardi

| AFP | 188 | Aucun vote sur cette news
Veolia a chiffré le
Veolia a chiffré le "sureffectif" à 572 postes mais "1.550 salariés sont menacés", selon l'intersyndicale ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

"Non aux départs contraints": les salariés de la branche Eau de Veolia sont à nouveau appelés à se mobiliser contre le quatrième plan social dans l'entreprise depuis 2014, lundi et pour une durée illimitée par la CFDT et mardi par l'intersyndicale CGT, CFE-CGC, FO, CFTC et Unsa.

Le mouvement "pourrait avoir des conséquences" sur la distribution de l'eau, selon la CFDT. Tous les syndicats préviennent dans leur préavis de grève que tout salarié "non réquisitionné par arrêté préfectoral", y compris un salarié d'astreinte, sera couvert par le droit de grève.

Veolia avait annoncé le 20 juin un nouveau plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) dans le cadre d'un plan de transformation visant à relancer son activité et sa rentabilité, à la peine depuis plusieurs années. L'entreprise a chiffré le "sureffectif" à 572 postes, mais "1.550 salariés sont menacés", souligne l'intersyndicale, qui avait déjà mobilisé début juillet.

Le plan prévoit en effet la suppression de 1.647 postes, dont 97 vacants, et la création de 987 postes en mobilité géographique ou fonctionnelle. Il passera par des mesures d'âge et un plan de départs volontaires, sans exclure des départs contraints, et touchera les fonctions hors exploitation et les services client, avec la suppression de la majeure partie des centres d'appel

"Exploitation et services support, tous concernés", souligne la CFDT dans un tract en refusant, comme l'intersyndicale CGT, CFE-CGC, FO, CFTC et Unsa, tout départ contraint. "Refusons de nous faire couper la tête sans rien dire", renchérit de son côté l'intersyndicale.

Les syndicats demandent aussi la mise en place d'une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) "qui permette vraiment aux salariés de se projeter au sein du groupe ou ailleurs via la formation".

Depuis 2014, les effectifs de Veolia ont déjà fondu d'environ 3.000 personnes pour être ramenés à environ 12.600.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

La société va devenir Qwamplify...

Publié le 21/02/2018

L'offre est libellée à 0,20 euro par action...

Publié le 21/02/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 21/02/2018

Une recapitalisation pourrait s'imposer

Publié le 21/02/2018

L'AMF répond favorablement à la demande de Premier Investissement

CONTENUS SPONSORISÉS