5 087.59 PTS
-0.52 %
5 088.00
-0.47 %
SBF 120 PTS
4 068.53
-0.49 %
DAX PTS
12 065.99
-0.82 %
Dowjones PTS
21 683.64
+0.04 %
5 788.47
-0.04 %
Nikkei PTS
19 393.13
-0.40 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Plan 500.000: baisse de l'accès à l'emploi après une formation (Pôle emploi)

| AFP | 122 | Aucun vote sur cette news
Plan 500.000: baisse de l'accès à l'emploi après une formation
Plan 500.000: baisse de l'accès à l'emploi après une formation ( PHILIPPE HUGUEN / AFP )

Pôle emploi a constaté une baisse sensible des taux d'accès à l'emploi après une formation, selon des chiffres consultés jeudi par l'AFP, une tendance qui coïncide avec la mise en place du plan de 500.000 formations supplémentaires pour les demandeurs d'emploi.

Entre janvier et mai 2017, six mois après une formation financée ou rémunérée par Pôle emploi, 54,9% des bénéficiaires ont accédé à un emploi, 28,3% à un emploi durable (CDI ou contrat de plus de six mois), selon un tableau de bord présenté mercredi au conseil d'administration de l'opérateur. Ces taux sont respectivement en baisse de 3,5 et 2,1 points sur un an.

Les deux indicateurs passent, en outre, en dessous des objectifs (respectivement 56% et 29%) que Pôle emploi s'est fixés conjointement avec l'Etat et l'Unédic pour 2017.

Sollicité par l'AFP, l'opérateur n'a pas souhaité commenter ces données.

La baisse concerne des personnes sorties de formation entre juillet et novembre 2016, qui ont donc, pour la plupart, bénéficié du plan 500.000. Ce dispositif, mis en place par la précédente majorité, a doublé en 2016 le nombre de demandeurs d'emploi en formation, pour le porter à plus d'un million.

La baisse du taux d'accès à l'emploi peut s'expliquer par une évolution du public des personnes formées.

Par rapport aux demandeurs d'emploi bénéficiant habituellement de formations, le plan 500.000 visait davantage de personnes peu ou pas qualifiées, de chômeurs de longue durée et de personnes en situation de handicap, des population plus éloignées de l'emploi que la moyenne.

Hormis ces deux indicateurs, le tableau de bord présenté par Pôle emploi dresse un panorama positif des performances de l'opérateur.

Notamment concernant la satisfaction des demandeurs d'emploi vis-à-vis de leur accompagnement. Sur le premier semestre, 71,2% d'entre eux se sont dit satisfaits (enquête Ipsos), un taux en hausse de 7,4 points sur un an et largement au-dessus de l'objectif (67%) pour 2017.

Les récentes réformes de l'accueil des demandeurs d'emploi, qui visent à "personnaliser leur relation avec leur conseiller", "portent leurs fruits", estime-t-on à Pôle emploi. Parmi ces évolutions: la possibilité de contacter son conseiller directement par mail, les après-midi réservés aux entretiens et ateliers sur rendez-vous ou encore la mise en place du Nouveau Parcours du demandeur d'emploi (inscription et demande d'indemnisation en ligne, premier rendez-vous consacré au diagnostic).

La satisfaction des demandeurs d'emploi a été encore plus forte (73,1%) concernant "les informations sur les sujets liés aux allocations". L'objectif de 72% est dépassé.

Un autre indicateur confirme les bonnes performances de Pôle emploi en matière d'indemnisation: au premier semestre, 94,4% des nouveaux demandeurs d'emploi ont obtenu leur premier paiement dans les délais, un résultat qui dépasse l'objectif (94%) pour 2017.

Pôle emploi affiche aussi un bon taux de satisfaction auprès des entreprises (73%), en hausse de 2,1 points sur un an et supérieur à l'objectif de 70%.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 06/01/2017

Wall Street a entamé 2017 sur les chapeaux de roues, les principaux indices affichant des hausses de 1% à 2,5% sur les quatre premières séances de l'année. Vendredi, le Dow Jones a encore frôlé…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2017

Le CAC40 qui glisse sous les 5.100 points, en baisse de 0,52%

Publié le 21/08/2017

Publicis annonce aujourd’hui la nomination d’Emmanuel André au poste nouvellement créé de Chief Talent Officer (CTO). Il prendra ses fonctions le 18 septembre prochain. Basé à New York,…

Publié le 21/08/2017

BONDUELLE   Société en commandite par actions au capital de 56 000 000 euros Siège social : "La Woestyne" 59173 - Renescure RCS Dunkerque 447…

Publié le 21/08/2017

  JCDecaux SA Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 3.240.365,87 EUR Siège Social : 17, rue Soyer - 92200 Neuilly-sur-Seine (France) 307 570…

Publié le 21/08/2017

Modération en cours

CONTENUS SPONSORISÉS