En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 215.85 PTS
+0.38 %
5 210.00
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 136.68
+0.39 %
DAX PTS
11 457.70
+0.30 %
Dowjones PTS
26 031.81
+0.70 %
7 090.63
+0.79 %
1.133
+0.00 %

Plaidoyer pour l'Europe du ministre français de l'Economie à Dubaï

| AFP | 229 | Aucun vote sur cette news
Le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire lors du World Government Summit le 10 février 2019 à Dubaï
Le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire lors du World Government Summit le 10 février 2019 à Dubaï ( KARIM SAHIB / AFP )

Le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire a profité d'un forum international dimanche à Dubaï pour prononcer un vibrant plaidoyer en faveur d'une "Europe plus forte" et d'un "nouveau capitalisme plus juste".

"Nous (l'Europe) voulons être une puissance politique" entre les Etats-Unis et la Chine, a dit M. Le Maire qui s'exprimait en anglais au World Government Summit, un sommet annuel sur la gouvernance mondiale qui réunit des décideurs politiques et économiques du monde entier.

"Nous voulons aller plus en profondeur" avec la création en 2021 d'un budget pour la zone Euro, ce qui ouvrira "une nouvelle phase pour notre union économique et monétaire", a-t-il dit.

Le ministre a cependant admis que "beaucoup de changements" devaient être opérés pour améliorer le fonctionnement de l'Union européenne et que certaines règles communautaires étaient "dépassées".

Dans ce contexte, il a cité le veto opposé mercredi dernier par la Commission européenne à la fusion entre l'entreprise française Alstom et la compagnie allemande Siemens.

"La France et l'Allemagne regrettent la décision de la Commission", a-t-il dit, ajoutant qu'étant donné la "brutalité" de l'économie mondiale, "nous souhaitons que l'Europe et les compagnies européennes disposent de tous les outils pour rivaliser et réussir".

Dans le même temps, dans ce discours, M. Le Maire a insisté sur la lutte contre les inégalités, alors que la richesse s'est concentrée et que le niveau de vie stagne depuis une décennie dans les pays développés.

Certes, le capitalisme, comme modèle économique, a sorti des millions de personnes de la pauvreté, mais "ouvrons les yeux: le capitalisme ne remplit plus ses promesses. Nous pensons qu'il faut créer un nouveau capitalisme, plus juste", a dit le ministre.

Dans le contexte de la présidence française du G7, il a souligné l'objectif d'oeuvrer en faveur d'un système de taxation plus équitable à l'échelle mondiale, alors que des multinationales paient moins d'impôts que des petites ou moyennes entreprises et que des géants de l'internet paient encore moins que les multinationales.

Il a préconisé une "taxe numérique" qui soit "honnête et efficace" dans l'intérêt du monde entier. "Le monde a besoin de règles" et "nous devons respecter les mêmes règles", a dit M. Le Maire.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mise à disposition du Document de Référence 2018 (Rapport financier 2018 inclus)       Bezons, 22 février 2019 - Atos, un leader international de la transformation numérique, a…

Publié le 22/02/2019

Balyo annonce que son Conseil d’Administration, réuni ce jour, a décidé de procéder à l’émission d’environ 11,75 millions de Bons de Souscription d’Actions (« BSA ») attribués…

Publié le 22/02/2019

Vallourec annonce la création d'un nouveau Comité spécialisé, chargé d'assister le Conseil de Surveillance dans le suivi des questions de responsabilité sociale, environnementale et sociétale…

Publié le 22/02/2019

Touax a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros, en repli de près de 9%. A périmètre et devises constants, il recule de 6,6%. Le chiffre d’affaires locatif annuel…

Publié le 22/02/2019

Au cours de 2018, les produits des activités de Touax s'établissent à 154,5 ME et 158,4 ME à périmètre et devises constants contre 169,7 ME en 2017,...