5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Plage de La Baule: Veolia devra revoir sa copie

| AFP | 322 | Aucun vote sur cette news
La plage de La Baule (Loire-Atlantique), le 14 mai 2017
La plage de La Baule (Loire-Atlantique), le 14 mai 2017 ( FRED TANNEAU / AFP )

La préfecture de Loire-Atlantique a demandé à Veolia de revoir son projet de gestion de la plage de La Baule, critiqué depuis des mois par les professionnels, ces derniers saluant jeudi "une avancée", mais "sans issue".

Le groupe privé Veolia a été choisi en décembre par l’État pour être le concessionnaire de la célèbre plage. Il fait face depuis le lancement le 20 avril de la procédure d'appels d'offres pour l'exploitation des 35 établissements de plage (clubs, écoles de voile, restaurants), à une fronde des professionnels. Ces derniers dénoncent l'augmentation de la surface des lots et un doublement de la redevance annuelle mettant en péril leurs activités.

Dans une "volonté de traiter de manière identique tous les intervenants de la baie de La Baule-Pornichet", la commune de Pornichet ayant décidé elle de reprendre la gestion de sa plage à son compte, contrairement à sa voisine, "l'État a souhaité que la profondeur des lots attribués soit réduite à 25 m sur la plage de La Baule", écrit mercredi la préfecture dans un communiqué. En outre, la redevance devra y être ramenée à 5,5 % en moyenne du chiffre d'affaires total de la plage, ajoute-t-elle.

"L’État a donc demandé à Veolia de modifier en conséquence ses consultations afin de disposer d'offres concrètes dès la fin de la saison balnéaire et de s'assurer définitivement de la qualité du dispositif d'ici l'automne", ajoute la préfecture. Le délai de réponse à l'appel d'offres était initialement prévu le 21 août.

"C'est une avancée parce que c'est la première fois que la préfecture communique et ouvre une porte même si cette porte est sans issue" a réagi Loïc Durand-Raucher, président de l'association "La plage, cœur de La Baule", qui regroupe la quasi totalité des exploitants.

Ce dernier relève que ni l'arrêté préfectoral, ni le cahier des charges initial attribuant la concession au géant de l'eau et des déchets pour 12 ans, en application du décret Plage de 2006 ne sont modifiés.

"L'issue, c'est la mairie de La Baule", affirme-t-il, "il faut qu'elle reprenne le contrôle de sa plage".

De son côté la préfecture explique dans son communiqué que "l’État et Veolia ont accueilli favorablement la proposition de la mairie de La Baule d’être associée au suivi du contrat de concession".

Une réunion entre la préfecture, Veolia, la mairie de La Baule et l'association est prévue mardi en sous-préfecture, selon M. Durand-Raucher.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS