5 390.63 PTS
-
5 411.00
-
SBF 120 PTS
4 323.31
-
DAX PTS
12 677.97
-1.22 %
Dowjones PTS
24 700.21
-1.15 %
7 228.04
-0.32 %
Nikkei PTS
22 296.91
+0.08 %

Philippe: une politique contre le chômage, pas "contre les syndicats"

| AFP | 242 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre français Edouard Philippe à Châlons-en-Campagne, en France, le 1er septembre 2017
Le Premier ministre français Edouard Philippe à Châlons-en-Campagne, en France, le 1er septembre 2017 ( François NASCIMBENI / AFP/Archives )

Le Premier ministre, Edouard Philippe, vante dans le Journal du Dimanche une politique sociale dont le succès ne se mesure pas par des victoires "contre les syndicats" mais "contre le chômage", qu'il s'agisse de droit du travail ou de formation.

Trois jours après la publication des cinq ordonnances réformant le Code du travail, M. Philippe, invité à se réjouir du relativement bon accueil réservé à ces textes par les syndicats, se contente de souligner que "la victoire ne se mesurera pas contre les syndicats, mais contre le chômage".

"L'accueil des ordonnances est pour moi la reconnaissance de la qualité de la méthode que nous avons mise en œuvre", fait-il valoir, en soulignant que "les objectifs étaient clairs, personne n’a été pris par surprise".

Alors que ni Force ouvrière ni la CFDT ne se sont associées à l'appel à la mobilisation contre les ordonnances lancé par la CGT pour le 12 septembre, le Premier ministre remarque en outre que ces textes résultent de concertations qui ont pris en compte plusieurs propositions des organisations de salariés: "dans la discussion, nous avons entendu sur plusieurs points les préoccupations des syndicats" et "pas seulement" celles de FO car "il ne pouvait y avoir d’interlocuteur particulier, même si la discussion est toujours plus constructive avec les organisations qui se placent dans une perspective d’ouverture".

Enfin, alors que le gouvernement prévoit d'engager avant la fin du mois de nouvelles concertations sur une réforme de la formation professionnelle, parfois qualifiée de source de financements pour les syndicats, M. Philippe a affiché sa volonté de recourir à des méthodes similaires.

"Il est hors de question de renoncer à réformer par crainte de froisser tel ou tel. Nous allons dialoguer avec les partenaires sociaux, avec le même respect et la même écoute que nous l’avons fait tout l’été, et nous allons avancer", affirme-t-il, en soulignant que "la formation professionnelle ne sert pas à financer les syndicats".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/06/2018

Le Russe Denis Cheryshev à nouveau buteur lors du Mondial, face à l'Egypte, le 19 juin 2018 à Saint-Pétersbourg ( GABRIEL BOUYS / AFP )La Russie a un pied et demi en 8e de…

Publié le 19/06/2018

La balance penche clairement du côté des risques sur les marchés financiers. La nouvelle charge de Donald Trump contre la Chine, dont il veut taxer 200 milliards de dollars d'importations…

Publié le 19/06/2018

Benjamin Griveaux, photo du 18 juin 2018. ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a appelé mardi à "défendre la solidarité européenne contre les…

Publié le 18/06/2018

Le député de La France insoumise Alexis Corbière (G) à l'Assemblée nationale à Paris, le 11 avril 2018 ( FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives )Alexis Corbière, député LFI de Seine-Saint-Denis,…

Publié le 18/06/2018

Action de pêcheurs contre la pêche électrique dans le port belge de Nieuport, le 18 juin 2018 ( KURT DESPLENTER / BELGA/AFP )Des pêcheurs de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais), stationnés le…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Le prix de souscription des actions nouvelles est de 5,1 euros par action...

Publié le 19/06/2018

verture aux Etats-Unis ABID vise 5,55 euros par action...

Publié le 19/06/2018

Le produit net de l'augmentation de capital permettra de financer une partie de l'acquisition d'un portefeuille de 14 hôtels...

Publié le 19/06/2018

U10 va être transféré sur Euronext Growth...