En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 824.91 PTS
-0.59 %
4 818.0
-0.58 %
SBF 120 PTS
3 835.61
-0.57 %
DAX PTS
10 815.37
-0.46 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.134
+0.33 %

Philippe: "pas de cagnotte fiscale", les recettes serviront au désendettement

| AFP | 389 | 5 par 1 internautes
Le Premier ministre Edouard Philippe à Paris, le 21 décembre 2017
Le Premier ministre Edouard Philippe à Paris, le 21 décembre 2017 ( Thomas Samson / AFP/Archives )

Le Premier ministre Edouard Philippe a estimé dans le Journal du Dimanche qu'il n'y avait "pas de cagnotte fiscale" car les éventuelles recettes fiscales supplémentaires issues de la reprise économique serviraient d'abord à désendetter la France.

"Il n'y a pas de cagnotte quand depuis quarante ans on dépense bien plus qu'on ne gagne. S'il y a de bonnes nouvelles sur les recettes, ce sera un moyen d'accélérer notre désendettement", a déclaré le chef du gouvernement dans un entretien au JDD, comme pour déminer la montée d'un débat comme celui ayant affecté le gouvernement Jospin au début des années 2000.

Il a précisé être toujours "plutôt dans la logique" d'un taux de croissance de 1,7% en 2018, qui n'expose pas le pays à de "mauvaises nouvelles".

La dette publique de la France s'établissait à 2.226,1 milliards d'euros au troisième trimestre 2017, représentant 98,1% du Produit intérieur brut, au lieu de 99,1% le trimestre précédent.

L'Assemblée a voté en octobre de nouvelles règles de "bonne conduire" pour utiliser cette éventuelle "cagnotte" fiscale. Si la reprise est conjoncturelle, les nouvelles recettes serviront à réduire le déficit et la dette.

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin (issu de LR), avait défendu cet amendement de "responsabilité budgétaire qui prévoit dans le cas d'un surplus de recettes fiscales ou sociales (comment les) répartir pour éviter des débats que pourraient pousser quelques-uns".

Le Premier ministre a aussi affirmé au Journal du Dimanche qu'il y aurait de nouvelles cessions d'actifs outre celles déjà envisagées et que des projets de loi de privatisations étaient en préparation, sans préciser le calendrier.

"Sur d'éventuelles privatisations, qui exigeraient donc une loi, vous verrez dans le calendrier législatif au fur et à mesure qu'on les présentera", a-t-il ajouté.

L'Etat n'a pas encore pris de décision sur la privatisation de Groupe ADP, le gestionnaire des aéroports de Paris, ou de la Française des jeux (FDJ), a affirmé le 19 décembre le patron de l'Agence des participations de l'Etat, Martin Vial.

"En revanche, il est clair que le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le Premier ministre et le président de la république ont pris une décision concernant un fonds pour l'innovation qui sera alimenté par 10 milliards d'euros de cession", a-t-il rappelé, évoquant de premières cessions effectuées pour "des titres d'Engie, des titres de Renault cet automne pour un peu plus de 2 milliards d'euros".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                             Paris, le 17 Décembre…

Publié le 17/12/2018

Ingenico (-6,45% à 53,68 euros) affiche l’une des plus fortes baisses de l’indice SBF 120, le spécialiste des transactions sécurisées ayant fermé la porte à un rapprochement avec les…

Publié le 17/12/2018

Boeing a livré ce week-end à la compagnie Air China un appareil 737 MAX. L’assemblage de l’appareil a été finalisé sur le site de Zhoushan, situé dans l’est de la Chine. Une première.…

Publié le 17/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir stoppé son rebond technique aux environs du niveau de résistance majeur des 37.54 euros. Du côté des indicateurs techniques, le…

Publié le 17/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France. Pour les salariés ayant un salaire annuel brut inférieur à 25 000 euros,…