5 261.80 PTS
+0.11 %
5 255.0
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 216.04
+0.06 %
DAX PTS
12 379.22
-0.05 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
21 925.10
-1.01 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Philippe invite les Emirats à investir davantage en France

| AFP | 222 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre français Edouard Philippe (C)aux côtés de cheikh Hamed ben Zayed Al Nahyane, président de l'Abu Dhabi Investment Authority, le 10 février 2018 dans la capitale des Emirats arabes unis
Le Premier ministre français Edouard Philippe (C)aux côtés de cheikh Hamed ben Zayed Al Nahyane, président de l'Abu Dhabi Investment Authority, le 10 février 2018 dans la capitale des Emirats arabes unis ( KARIM SAHIB / AFP )

Le Premier ministre français Edouard Philippe a invité samedi les Emirats arabes unis à investir davantage en France, au premier jour de sa visite dans ce riche pays du Golfe.

En visite à Abou Dhabi avant de se rendre à Dubaï plus tard dans la journée, le chef du gouvernement français a rencontré successivement les dirigeants des deux grands fonds souverains émiratis puis le prince héritier de l'émirat et homme fort du pays, cheikh Mohammed ben Zayed Al Nahyane.

"Nous avons essayé de répondre à leurs questions, de leur montrer ce que nous faisons, de leur indiquer pourquoi nous pensions qu'il se passait des choses intéressantes en France et qu'ils pouvaient y prendre leur part", a déclaré M. Philippe à la presse à l'issue de ces entretiens.

Le Premier ministre français Edouard Philippe prononçant un discours au musée du Louvre Abu Dhabi, le 10 février 2018, dans la capitale des Emirats arabes unis
Le Premier ministre français Edouard Philippe prononçant un discours au musée du Louvre Abu Dhabi, le 10 février 2018, dans la capitale des Emirats arabes unis ( KARIM SAHIB / AFP )

La récente visite d'Emmanuel Macron aux Emirats en novembre avait donné lieu à l'annonce d'un investissement de un milliard d'euros de fonds émiratis, fléchés vers les entreprises innovantes en France. Paris espère multiplier ce type d'opérations.

"C'est aux Emiratis de dire s'ils ont de nouveaux projets d'investissements mais ce qui est vrai, ce que j'ai senti, c'est leur intérêt soutenu à ce que nous faisions et aux perspectives qui s'offraient en France", a déclaré M. Philippe à ce sujet.

Le Premier ministre français, Edouard Philippe (G), aux côtés du prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, lors d'une visite au musée du Louvre Abu Dhabi, le 10 février 2018 dans la capitale des Emirats arabes unis
Le Premier ministre français, Edouard Philippe (G), aux côtés du prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, lors d'une visite au musée du Louvre Abu Dhabi, le 10 février 2018 dans la capitale des Emirats arabes unis ( KARIM SAHIB / AFP )

Le Premier ministre doit appeler les investisseurs à "choisir la France" dimanche lors d'un discours devant un important sommet économique à Dubaï, en vantant les réformes enclenchées par l'exécutif Macron.

Selon M. Philippe, les Emiratis ont exprimé "l'envie de donner le panel le plus large et intense possible aux projets de coopération" y compris dans de nouveaux domaines comme "l'intelligence artificielle ou la recherche médicale".

"Je pense que c'est bon signe. Cela veut dire que la France intéresse, que la France est regardée comme un endroit où l'on peut investir à la fois sûrement et avec profit. Je pense que c'est plutôt une bonne nouvelle pour notre pays c'est ça que je suis venu expliquer et dire ici", s'est-il réjoui.

Plus tôt dans la matinée, le Premier ministre français s'était rendu au nouveau musée du Louvre Abu Dhabi, saluant un projet de coopération culturelle "incroyable" et "unique dans le monde".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Bonduelle annonce avoir signé avec Conagra Brands un accord visant l'acquisition de l'activité de fruits et légumes transformés Del Monte au Canada. Cette acquisition comprend un droit…

Publié le 20/02/2018

L'agence a relevé la note d'un cran...

Publié le 20/02/2018

Le Crédit Suisse garde un biais négatif, tant que les lignes n'auront pas bougé...

Publié le 20/02/2018

Vicat accroît ses gains (+4,4% à 67,7 euros) au lendemain d'une publication annuelle marquée par un redressement inattendu de l'activité en France...

Publié le 20/02/2018

Fin de cycle, moteur à essence et capitalisation de la R&D interrogent l'analyste...

CONTENUS SPONSORISÉS