Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 765.52 PTS
-
6 773.0
-0.26 %
SBF 120 PTS
5 259.98
-
DAX PTS
15 169.98
-0.61 %
Dow Jones PTS
34 580.08
-0.17 %
15 712.04
-1.74 %
1.129
-0.2 %

Pétrole : volatilité sur fond de bras de fer entre Washington et l'Opep+

| Boursier | 313 | 5 par 1 internautes

Le président américain Joe Biden pourrait annoncer mardi une action concertée avec la Chine, le Japon, l'Inde et la Corée du sud pour faire baisser les cours du brut, selon Bloomberg. L'Opep+ pourrait répliquer en refermant ses propres robinets...

Pétrole : volatilité sur fond de bras de fer entre Washington et l'Opep+
Credits Reuters

Les cours du pétrole ont fait du yo-yo lundi, au gré des rumeurs concernant une possible annonce mardi d'un déblocage concerté des réserves pétrolières des Etats-Unis et d'autres pays, dont la Chine, pour faire chuter les cours et freiner l'inflation. La 5e vague de coronavirus, qui frappe l'Europe, complique aussi la tâche des investisseurs pour anticiper l'offre et la demande.

Après une chute de l'ordre de 3% vendredi et un début de séance en recul, les cours du pétrole sont repartis à la hausse lundi soir. Le baril de WTI a repris 1,1% à 76,75$ (contrat à terme de janvier sur le Nymex) tandis que le Brent de Mer du nord a regagné 1,03% à 79,70$ (contrat de janvier).

Des annonces de Joe Biden attendues mardi

Selon des sources citées lundi par 'Bloomberg', Joe Biden s'apprêterait à annoncer mardi un plan concerté des grands pays consommateurs de pétrole pour puiser dans leurs réserves stratégiques afin de faire baisser les cours. La Chine, le Japon, l'Inde et la Corée du Sud participeraient à cette alliance, selon des sources citées par l'agence d'information financière. La situation pourrait encore évoluer, mais Washington envisagerait à lui seul de relâcher plus de 35 millions de barils sur une période à déterminer.

Le bras de fer pourrait n'être qu'à ses débuts selon d'autres sources, évoquant une réaction de l'Opep+, qui envisagerait de répliquer en cessant d'augmenter sa propre production. Début novembre, l'Opep et ses alliés, dont la Russie, avaient déjà refusé les demandes des Etats-Unis d'augmenter leur production de décembre au-delà des 400.000 barils par jour supplémentaires prévus de longue date.

L'Opep+ prête à geler sa production en janvier ?

En cas de déblocage des réserves stratégiques, le cartel, qui tiendra sa prochaine réunion mensuelle le 2 décembre, pourrait décider de geler sa production en janvier au lieu de poursuivre l'augmentation prévue au rythme de 400.000 bj, selon des sources citées par Bloomberg. Les membres de l'Opep+, menés par l'Arabie saoudite, estiment qu'une hausse de l'offre n'est pas justifiée par les conditions actuelles de marché.

Après un gain de plus de 65% depuis le début de l'année, les cours du brut ont atteint fin octobre leurs plus hauts depuis plus de trois ans, mais ont ensuite ont entamé une correction, de plus de 9% pour le WTI et d'environ 7% pour le Brent. Les cours ont été affectés par des pressions croissantes des Etats-Unis, inquiets de l'envolée des cours du pétrole et de l'inflation en général.

Juguler la flambée des prix , "priorité absolue " de Biden

Le 10 novembre, l'annonce d'une accélération de la hausse des prix aux Etats-Unis en octobre (+6,2% sur un an), a accentué la pression sur le président Joe Biden pour qu'il agisse sur les cours du pétrole. Le président démocrate a alors assuré que freiner la hausse des prix, et notamment la flambée des prix à la pompe, était devenu une "priorité absolue", à l'approche des fêtes de fin d'année, une période propice aux déplacements pour les Américains.

Pour le président américain, l'annonce d'une action concertée notamment avec la Chine, pour faire baisser les cours de l'énergie, serait une victoire diplomatique, même si cela entraînerait de nouvelles tensions dans la relation compliquée qu'entretiennent les Etats-Unis et l'Arabie saoudite, le leader de l'Opep. Biden a discuté d'un recours aux réserves stratégiques avec son homologue chinois Xi Jinping lors de leur sommet virtuel la semaine dernière.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/12/2021

Le Conseil d’administration d'Advicenne a décidé de soumettre à l’assemblée générale ordinaire des actionnaires du 21 janvier 2022, les projets de transfert de cotation de ses titres du…

Publié le 03/12/2021

Pharmagest a annoncé que Dominique Pautrat quittera ses fonctions de Directeur Général pour prendre la Présidence du Directoire de La Coopérative Welcoop, maison-mère de Pharmagest, à compter…

Publié le 03/12/2021

Suite à la survenance d’un problème qualité ayant affecté certaines de ses prothèses, Carmat a pris la décision de suspendre temporairement, à titre préventif, les implantations de son cœur…

Publié le 03/12/2021

Le Président du Conseil d'Administration de Pharmagest a proposé au Conseil d'Administration, réuni le 03 décembre 2021, la nomination suivante...

Publié le 03/12/2021

La société Foncière Volta envisage le rachat de tout ou partie de l'emprunt obligataire émis par la Société en deux tranches le 28 décembre 2017 et le...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne