Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 801.44 PTS
+0.06 %
5 800.50
+0.11 %
SBF 120 PTS
4 588.24
+0.15 %
DAX PTS
13 931.87
-0.32 %
Dow Jones PTS
31 852.92
-0.34 %
13 135.61
-1.25 %
1.222
+0.52 %

Pétrole : une série haussière impressionnante

| Boursier | 334 | Aucun vote sur cette news

Toujours pas de consolidation sur le brut...

Pétrole : une série haussière impressionnante
Credits Reuters

Toujours pas de consolidation sur le brut. Le pétrole pointe en très légère hausse en ce milieu de semaine, au plus haut depuis 13 mois, et pourrait aligner ce soir une neuvième séance consécutive de progression. Une série plus observée depuis plus de deux ans. Le baril de brut léger américain pour livraison mars gagne actuellement 0,4% à 58,5 dollars sur le Nymex tandis que le baril de Brent de la mer du Nord échéance avril avance de 0,4% à 61,3$ à Londres.

L'optimisme croissant concernant la reprise de la demande de carburant, couplée à la réduction de l'offre des principaux producteurs de brut, principalement l'Arabie Saoudite, restent les deux principaux soutiens du brut depuis plusieurs jours.

"On ne peut que se demander s'il y a encore du chemin à parcourir pour le rallye de cette semaine", explique Stephen Brennock, courtier chez PVM. "Cependant, en l'état actuel des choses, le pétrole n'a pas encore perdu de son éclat". "Les niveaux de prix actuels sont plus sains que le marché réel et dépendent entièrement des coupures d'approvisionnement, car la demande doit encore se rétablir", note pour sa part Bjornar Tonhaugen chez Rystad Energy.

Par ailleurs, alors que la prochaine réunion de l'Opep+ est prévue le 4 mars, l'Irak, via son ministre du pétrole, a estimé que le cartel ne changera probablement pas sa politique de production le mois prochain. Ihsan Abdul Jabbarsaid a souligné que le plus grand changement viendra de l'Arabie Saoudite, qui mettra probablement fin aux réductions quotidiennes unilatérales d'un million de barils après mars.

L'Irak, deuxième producteur au sein de l'Opep, s'est attiré les foudres de ses alliés pour avoir dépassé ses quotas à plusieurs reprises, et pour ne pas avoir compensé cet excédent malgré ses promesses répétées. Selon le ministre, l'Irak pompera 3,6 millions de barils par jour ce mois-ci si le gouvernement régional semi-autonome du Kurdistan se conforme aux souhaits de Bagdad. L'Irak avait dit qu'il plafonnerait également sa production quotidienne pour janvier à 3,6 millions de barils, mais il a fini par en pomper plus de 3,8 mbj. Au grand dam de ses partenaires.

Le prochain rendez-vous pour le marché pétrolier est fixé dans moins d'une heure avec la publication des stocks hebdomadaires américains. Des réserves attendues en retrait.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/02/2021

BONDUELLELe groupe agroalimentaire publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.ENGIELe groupe industriel énergétique publiera ses résultats annuels.GENFITLa société…

Publié le 25/02/2021

08h45 en FrancePIB définitif au quatrième trimestre 2020Première estimation de l'inflation en France en févrierConsommation des ménages de janvier14h30 aux Etats-UnisRevenus et dépenses des…

Publié le 25/02/2021

Ce franchissement de seuil résulte d'une cession d'actions sur le marché et d'une diminution du nombre d'actions détenues à titre de collatéral...

Publié le 25/02/2021

Le compartiment bancaire soutient une nouvelle fois la tendance à Paris...

Publié le 25/02/2021

Ce franchissement de seuils résulte d'une acquisition d'actions Elior Group sur le marché.

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne