5 271.05 PTS
-0.36 %
5 260.5
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 218.20
-0.50 %
DAX PTS
12 404.19
-0.67 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pétrole: Ryad appelle à un "cadre de coopération" Opep/non Opep à long terme

| AFP | 182 | Aucun vote sur cette news
Le ministre saoudien de l'Energie Khaled Al Faleh, le 4 décembre 2017 à Ryad
Le ministre saoudien de l'Energie Khaled Al Faleh, le 4 décembre 2017 à Ryad ( FAYEZ NURELDINE / AFP/Archives )

L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a appelé dimanche à l'établissement d'un "cadre de coopération" à long terme entre les pays de l'Opep et ceux non membres du cartel pour soutenir les prix du brut.

Cet accord à long terme n'impliquera pas nécessairement les mêmes quotas de production que ceux en vigueur actuellement.

Parlant à la presse avant une réunion ministérielle Opep/non Opep à Mascate, le ministre saoudien de l'Energie Khaled Al Faleh a déclaré: "Nous ne devons pas limiter nos efforts (à des quotas de production) en 2018. Nous devons parler d'un cadre pour notre coopération à long terme".

Il s'agit de "prolonger au delà de 2018 le cadre que nous avons établi, c'est-à-dire la déclaration de coopération" entre pays producteurs de l'Opep et pays non membres du cartel comme la Russie, a-t-il indiqué.

C'est la première fois que Ryad, chef de file de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), appelle explicitement à une extension de l'accord sur les quotas de production avec les pays non Opep. Cet accord a permis de faire remonter les prix du baril (à environ 70 dollars) et de stabiliser le marché en 2017, après la dramatique chute des cours entamée en 2014.

Selon M. Faleh, "cela ne veut pas dire nécessairement qu'il faut s'en tenir au baril près" à l'accord conclu fin 2016.

Le cadre de coopération visera à assurer les producteurs, les investisseurs, les consommateurs et la communauté internationale que l'accord "est là pour rester", a ajouté le ministre saoudien.

Il s'agira de faire savoir que "nous allons travailler ensemble, pas seulement les 24 pays (signataires de l'accord: 14 Opep et 10 non Opep), mais aussi inviter de plus en plus de participants".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/02/2018

Un A380 d'Air France sur le tarmac de l'aéroport Charles-de-Gaulle, à Roissy, le 2 décembre 2016 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )Air France prévoit l'annulation de la moitié de ses vols…

Publié le 21/02/2018

Une pénurie croissante de talents en cybersécurité est mise en exergue dans la nouvelle étude du Digital Transformation Institute de Capgemini. Parmi les entreprises interrogées, 68% ont exprimé…

Publié le 21/02/2018

L'acteur et réalisateur français Dany Boon à Paris, le 6 février 2018 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )"Il ne faut jamais oublier d'où l'on vient, surtout quand on a réussi", c'est la morale…

Publié le 21/02/2018

La ministre de la Culture Françoise Nyssen à Paris, le 14 février 2018 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )La ministre de la Culture a affirmé mardi que la constitution d'une BBC à la française,…

Publié le 21/02/2018

Les résultats d'Aimmune ne sont pas si bons que ça...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Le titre poursuit son mouvement de repli suite à la cassure d'une ligne de tendance haussière qui a soutenu les cours de février 2017 à janvier 2018. Du côté des indicateurs techniques, les…

Publié le 21/02/2018

Objectif rehaussé à 190 euros

Publié le 21/02/2018

La forte zone de support que représente l’ancienne zone de résistance devenue support à 1305 maintiennent un biais haussier qui devrait favoriser un retour sur les points hauts de cette année…

Publié le 21/02/2018

Jeu disponible en mars...

Publié le 21/02/2018

La justice transalpine pourrait finalement avoir à trancher...

CONTENUS SPONSORISÉS