Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 287.07 PTS
+0.85 %
6 249.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
4 946.35
+0.8 %
DAX PTS
15 459.75
+1.34 %
Dow Jones PTS
34 200.67
+0.48 %
14 041.91
+0.11 %
1.198
+0.02 %

Pétrole : rechute après des commentaires prudents de l'Opep sur la reprise

| Boursier | 832 | Aucun vote sur cette news

Mohammed Barkindo, le secrétaire général de l'Opep, a estimé mercredi que l'environnement restait "difficile, complexe et incertain" pour la demande de pétrole et l'économie mondiale...

Pétrole : rechute après des commentaires prudents de l'Opep sur la reprise
Credits Reuters

Les cours du pétrole sont repartis en baisse mercredi, à la veille de la réunion mensuelle de l'Opep+ qui doit déterminer son niveau de production pour mai. Le contrat à terme de mai sur le baril de pétrole brut WTI a cédé 2,3% à 59,16$ sur le Nymex, tandis que le baril de Brent d'échéance mai a reculé de 2,2% à 62,74$.

En début de séance, le WTI avait pourtant progressé, soutenu par l'annonce d'une légère baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière (-900.000 barils) pour la première fois après 5 semaines de hausse.

Environnement "difficile, complexe et incertain"

Les cours du pétrole ont corrigé d'environ 4% en mars, mais ils progressent encore de plus de 20% sur le premier trimestre 2021, dans l'anticipation d'une reprise économique mondiale grâce aux campagnes de vaccination contre le coronavirus.

Mercredi, les investisseurs ont toutefois été refroidis par des propos de Mohammed Barkindo, le secrétaire général de l'Opep. A l'issue d'une réunion technique de l'Opep+, avant la plénière de jeudi, le responsable a estimé que l'environnement restait "difficile, complexe et incertain" pour la demande de pétrole et l'économie, "comme en ont témoigné la volatilité des marchés au cours des deux dernières semaines"...

L'Opep+ devrait maintenir le statu quo

La réunion de jeudi doit déterminer si l'Opep+ va accroître sa production en mai, ou poursuivre sa politique actuelle de restriction, compte-tenu des incertitudes sur la demande pétrolière liées à la résurgence de l'épidémie de coronavirus, en Europe notamment.

La majorité des investisseurs s'attendent à ce que l'Opep+ décide de prolonger ses coupes de production en mai. Selon des sources citées par 'Reuters', l'Arabie saoudite voudrait même que l'Opep+ étende son statu quo à deux mois, en mai et de juin, compte-tenu des incertitudes sur la croissance.

Prévisions de demande mondiale revues en baisse

Selon 'Reuters', l'Opep a réduit à l'occasion de la réunion de jeudi, ses prévisions de demande mondiale de 300.000 barils par jour pour 2021 pour tenir compte des effets négatifs de la résurgence du Covid-19 notamment en Europe, où la France et l'Allemagne notamment, viennent d'adopter des nouvelles mesures de restriction qui pèseront sur la demande.

L'Opep s'attend désormais à une hausse de la demande mondiale de brut de 5,6 millions de barils par jour, en recul de 300.000 bj par rapport à ses précédents projections. Quant à l'offre, elle devrait croître plus vite que prévu précédemment (+1,6 mbj contre 1,4 mbj). Dans ces conditions, les stocks mondiaux ne devraient pas revenir à leur moyenne historique avant août, un mois plus tard qu'espéré.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/04/2021

Les revenus locatifs du 1er trimestre 2021 de l'Immobilière Dassault ont atteint 6,6 millions d'euros, contre 5,3 millions un an auparavant. Cette hausse de 24,7% s’explique notamment par…

Publié le 16/04/2021

Conformément aux prévisions de Spineway, le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021 s'inscrit dans la même tendance que la fin d'année 2020 et...

Publié le 16/04/2021

Focus Home Interactive a annoncé aujourd'hui l'évolution de sa gouvernance à la suite de l'Assemblée générale ordinaire et extraordinaire qui s'est tenue ce jour. L'Assemblée générale des…

Publié le 16/04/2021

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires du premier trimestre.GTTLe groupe spécialisée dans la conception de systèmes de confinement à membranes pour le…

Publié le 16/04/2021

Iliad a un nouveau Directeur Général Délégué...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne