En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Pétrole : les tensions en Irak font grimper les cours

| Boursier | 277 | Aucun vote sur cette news

La production pétrolière irakienne est perturbée par des affrontements entre forces kurdes et l'armée irakienne, qui entend reprendre le contrôle de Kirkouk.

Pétrole : les tensions en Irak font grimper les cours
Credits Reuters

Les cours du pétrole, qui avaient regagné la semaine dernière 4,5%, ont poursuivi leur progression lundi à la faveur de tensions militaires au Kurdistan irakien, dans la région de Kirkouk, l'une des principales zones pétrolières du pays. La production pétrolière irakienne est perturbée par ces opérations militaires, entraînant une hausse des cours mondiaux de l'or noir.

Lundi soir, le contrat à terme de novembre sur le pétrole brut léger américain (WTI) gagnait 0,8% à 51,87$ le baril sur le Nymex , tandis que le Brent de la Mer du Nord progressait de 1% à 57,79$.

Au Kurdistan irakien, les forces de Bagdad ont entrepris de reprendre le contrôle de la région de Kirkouk, d'où elles avaient été chassées il y a trois ans au profit des combattants kurdes (peshmergas). Les forces gouvernementales ont pris lundi la principale base militaire de la province pétrolière, et dans la soirée, elles ont affirmé avoir également pris contrôle du siège du gouvernorat de Kirkouk.

Les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk à l'arrêt

Concernant les installation pétrolières, un haut responsable du ministère du Pétrole a indiqué que le pompage a cessé lundi après-midi dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk. "Les techniciens kurdes ont arrêté les opérations de pompage des puits de Bay Hassan et Havana et ont quitté les puits avant l'arrivée des forces irakiennes", a affirmé ce responsable.

La région de Kirkouk compte six champs pétroliers, qui fournissent 340.000 des 550.000 barils par jour (b/j) qu'exporte en moyenne le Kurdistan irakien. Ce pétrole est exporté via un oléoduc de 1.000 kilomètres de long reliant Kirkouk à Ceyhan en Turquie.

Les analystes pétroliers voient désormais un risque très élevé que ce pipeline soit fermé à court terme en raison des opérations militaires en cours. La Turquie, fermement opposée à toute idée de création d'un Etat kurde, a elle aussi menacé récemment de fermer les vannes de son côté de la frontière.

Les opérations militaires ont éclaté dimanche, deux semaines après un référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien, le 25 septembre dernier, qui a remporté un large succès auprès de la population. 93% des électeurs se sont ainsi prononcés en faveur de l'indépendance du Kurdistan irakien. Les autorités locales ont refusé les demandes de Bagdad d'invalider ce scrutin, que le gouvernement irakien considère comme illégal.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…