5 301.85 PTS
-0.14 %
5 302.0
-0.09 %
SBF 120 PTS
4 247.75
-0.09 %
DAX PTS
12 458.09
-0.03 %
Dowjones PTS
24 962.48
+0.66 %
6 761.85
+0.00 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pétrole : les exportations US s'envolent, le WTI rechute sous 50$

| Boursier | 114 | Aucun vote sur cette news

Le baril de brut léger américain est retombé sous 50$, malgré une baisse des stocks hebdomadaires américains. L'annonce d'une forte hausse des exportations de brut des Etats-Unis a relancé les craintes d'excédents mondiaux.

Pétrole : les exportations US s'envolent, le WTI rechute sous 50$
Credits Reuters

La correction s'est poursuivie mercredi sur le marché pétrolier, le baril de brut léger américain WTI retombant sous la barre psychologique des 50$, après deux semaines passées au-dessus de ce seuil. Le contrat de novembre sur le WTI a perdu 0,87%, à 49,98$ sur le Nymex. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent cédait 0,46% à 55,74$ (contrat à terme de décembre).

Le WTI, qui avait gagné 9% en septembre a reculé de 3,5% depuis début octobre, enchaînant 3 séances baissières. Mercredi, l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a pourtant annoncé une nette baisse des stocks américains de pétrole brut. Ils ont reculé de 6 millions de barils lors de la semaine close au 29 septembre, à 465 millions de barils, alors que le consensus tablait sur une baisse de 0,8 million de barils.

Mais dans le même temps, l'EIA a fait savoir que les exportations pétrolières des Etats-Unis ont atteint la semaine dernière un niveau record, à près de deux millions de barils par jour, ce qui a relancé les craintes concernant la persistance d'un marché pétrolier mondiale en situation excédentaire.

La hausse des exportations américaines a été amplifiée par le récent élargissement de l'écart de prix entre le WTI et le Brent ("spread"), qui est remonté au plus haut depuis deux ans, rendant le WTI plus compétitif sur les marchés étrangers.

Vers une prolongation des coupes de production de l'Opep et ses alliés ?

Depuis son plus bas annuel autour de 42,50$ en juin dernier, le baril WTI a nettement rebondi, alors que l'Opep et ses alliés ont mis en oeuvre avec discipline les coupes de production auxquelles ils s'étaient engagés. Parallèlement, des signes d'une accélération de la demande mondiale se sont manifestés ces derniers mois, ce qui laisse penser que le marché est en train de se rééquilibrer. L'Opep, la Russie et d'autres pays envisagent en outre de reconduire leurs coupes au-delà de la date initialement prévue de mars 2018, selon des proches du cartel pétrolier.

Ainsi, mercredi, le président russe Vladimir Poutine a jugé "possible" une prolongation au-delà de 2018 de l'accord, avant une réunion prévue avec des membres importants de l'Opep. Dans le cas d'une extension, cela doit se faire "au minimum jusqu'à la fin 2018", a précisé le président russe, qui devait recevoir mercredi soir à Moscou le président vénézuélien Nicolas Maduro, puis jeudi le roi Salmane d'Arabie saoudite, deux membres de l'Opep.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

Capgemini a annoncé la nomination d’Anirban Bose à la tête de son entité stratégique « Services financiers ». Il rejoint également le Comité de Direction générale du groupe. Anirban Bose…

Publié le 23/02/2018

Prodware décroche de près de 10% à 10,7 euros sur la place parisienne, victime de lourds dégagements après une fin d'année marquée par un net repli de...

Publié le 23/02/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/02/2018

Dans la foulée de ses résultats annuels 2017, ADP a annoncé une série de nominations. Ainsi, Henri-Michel Comet rejoint le groupe et est nommé Directeur général adjoint, membre du comité…

Publié le 23/02/2018

Citi et Raymond James revalorisent...

CONTENUS SPONSORISÉS