5 494.83 PTS
+0.02 %
5 498.0
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 394.92
+0.02 %
DAX PTS
13 281.43
+0.74 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.02 %
Nikkei PTS
23 763.37
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pétrole : les cours souffrent du dynamisme de la production américaine

| Boursier | 95 | Aucun vote sur cette news

Le pétrole est reparti en baisse vendredi, mais il a tout de même gagné plus de 2% sur la semaine. La production américaine confirme son dynamisme.

Pétrole : les cours souffrent du dynamisme de la production américaine

Les cours du pétrole ont fléchi vendredi après des indicateurs favorables à la production américaine de brut. Sur le Nymex, le cours du baril de brut léger américain WTI (contrat à terme de décembre) a cédé 0,63%, à 56,81$. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent de la Mer du Nord cédait 0,64% à 63,52$.

Sur l'ensemble de la semaine, le baril WTI a tout de même gagné plus de 2%, soutenu par les tensions au Proche-Orient (purge politique en Arabie saoudite, escalade des tension entre Riyad et Téhéran) et par l'annonce d'une baisse des exportations saoudiennes en novembre.

L'annonce, mercredi, d'une hausse surprise des stocks hebdomadaires de pétrole américain a mis fin au mouvement haussier. Vendredi, les cours ont fléchi après la publication d'une hausse du nombre de forages en activité aux Etats-Unis cette semaine : ils ont augmenté de 9 puits pour remonter à 738, après une baisse de 9 puits la semaine dernière. Par ailleurs, l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a revu en hausse ses prévisions de production de pétrole aux Etats-Unis à 9,2 millions de barils par jour en 2017 (après 8,9 mbj en 2016), et attend un record de 10 mbj en 2018.

Les investisseurs s'inquiètent toujours de possibles perturbations sur le marché pétrolier liées à la poursuite de la purge politique en Arabie saoudite. Plus de 200 personnes ont été arrêtées en Arabie saoudite, parmi lesquelles des princes, ministres et hommes d'affaires, ont indiqué jeudi les autorités saoudiennes. En outre, les tensions croissantes entre Riyad et son rival iranien préoccupent aussi les traders à l'approche d'une réunion de l'Opep, le 30 novembre prochain.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Le chiffre d'affaires du 2e semestre traduit la dynamique de transformation de Mecelec...

Publié le 18/01/2018

Le réseau Vinci Airports a accueilli 156,6 millions de passagers en 2017...

Publié le 18/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/01/2018

Compagnie des Alpes donne ses perspectives 2017/2018 sous réserve d'aléas conjoncturels majeurs...

Publié le 18/01/2018

Cet accord entre Framatome et Schneider Electric établit également un partenariat de fabrication à long terme

CONTENUS SPONSORISÉS