En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 730.66 PTS
-1.77 %
4 677.50
-2.81 %
SBF 120 PTS
3 752.26
-1.73 %
DAX PTS
12 063.57
-0.93 %
Dow Jones PTS
27 463.19
-0.8 %
11 598.95
+0.82 %
1.179
-0.16 %

Pétrole : les cours replongent avec le Covid-19 et la Libye

| Boursier | 517 | Aucun vote sur cette news

La crainte d'une seconde vague de coronavirus, qui pénaliserait la reprise économique, a fait rechuter les cours du brut lundi. La perspective d'une reprise des exportations libyennes a aussi déprimé les cours.

Pétrole : les cours replongent avec le Covid-19 et la Libye
Credits Reuters

Les cours du pétrole sont repartis dans le rouge vif lundi, dans la crainte d'un essoufflement de la reprise de la demande en cas de seconde vague de coronavirus. Le baril de brut léger américain (WTI) a rechuté de 4,4% à 39,31$ pour le contrat à terme d'octobre sur le Nymex, après avoir repris plus de 10% la semaine dernière, sa meilleure semaine depuis juin. Le Brent d'échéance novembre a abandonné lundi 4% à 41,44$, après un gain de 8,3% la semaine dernière.

Les espoirs de reprise économique et la prolongation de l'accord Opep+ de maîtrise de la production avait entraîné un rebond du brut la semaine dernière, mais lundi, les craintes d'une seconde vague de coronavirus ont dominé les marchés mondiaux, alors que de nombreuses villes européennes ont pris des nouvelles mesures de restrictions, voire de confinement locaux.

Le général libyen Haftar lève son blocus après 8 mois

En outre, la perspective d'une reprise des exportations libyennes a aussi déprimé les cours, dans un environnement où l'offre est déjà excédentaire. Samedi, la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé la reprise de la production et des exportations de pétrole en Libye sur les sites qu'elle a qualifié de "sûrs", au lendemain de l'annonce par l'homme fort de l'est de ce pays, Khalifa Haftar, de la levée d'un blocus de huit mois imposé par ses forces.

Les cours du brut n'ont en revanche pas réagi à l'annonce, lundi, par les Etats-Unis de l'entrée en vigueur de nouvelles sanctions contre le ministère iranien de la Défense et d'autres entités associées aux programmes nucléaire et d'armement de la République islamique. Les tensions géopolitiques dans le Golfe contribuent généralement à une hausse des cours du pétrole.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/10/2020

X-FAB est en ligne avec l'objectif d'atteindre une couverture naturelle du taux de change lié à son activité

Publié le 27/10/2020

La résidence propose 56 logements du T1 bis au T4 répartis sur deux halls...

Publié le 27/10/2020

Ce nouveau projet permettrait au groupe de s'adapter, et de renouer avec la croissance dès 2021...

Publié le 27/10/2020

Le portefeuille de commandes restant à livrer au 30 septembre pour les magasins en propre du Groupe est de 108,9 ME...

Publié le 27/10/2020

Cash Culture améliore la productivité et la collaboration en temps réel entre les ventes, la production et les services financiers...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne