Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 705.61 PTS
+0.54 %
6 706.00
-
SBF 120 PTS
5 245.07
-
DAX PTS
15 522.92
-
Dow Jones PTS
35 609.34
+0.43 %
15 388.71
+0. %
1.165
+0.01 %

Pétrole : les cours au plus haut depuis près de 3 ans !

| Boursier | 275 | Aucun vote sur cette news

La forte demande et les perturbations de l'offre ont envoyé le cours du baril de Brent à 78,09$ vendredi, son plus haut niveau depuis octobre 2018.

Pétrole : les cours au plus haut depuis près de 3 ans !
Credits Reuters

Soutenus par la perspective d'une demande mondiale solide en 2022, les cours du pétrole ont gagné du terrain pour la 3e semaine consécutive pour le Brent et la 5e pour le WTI. Ils ont désormais retrouvé leurs plus hauts niveaux depuis l'automne 2018.

Vendredi soir, le cours du baril de brut léger américain WTI a gagné 0,9% à 73,98$ pour le contrat à terme de novembre sur le Nymex, portant son avancée à 2,8% sur la semaine. Le WTI avait brièvement atteint ce niveau en juillet 2021, mais auparavant il ne l'avait plus connu depuis début septembre 2018.

Quant au baril de Brent de la Mer du Nord, il a gagné 1,1% vendredi pour finir à 78,09$ (contrat de novembre) et a retrouvé son plus haut depuis octobre 2018. Selon les analystes d'UBS, le Brent pourrait grimper à 80$ le baril à la fin du mois en raison d'une baisse continue des stocks de pétrole mondiaux, des baisses de production de l'Opep et d'une demande plus forte que prévu au Moyen Orient.

Perturbations aux Etats-Unis après l'ouragan Ida

Les tensions sur l'offre se sont accentuées ces dernières semaines après l'ouragan Ida dans le golfe du Mexique et en Louisiane fin août, qui a perturbé la production, le raffinage et la distribution aux Etats-Unis. Mercredi, l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a ainsi fait état d'une nouvelle diminution des stocks pétroliers, pour la septième semaine consécutive.

En outre, "les travaux de maintenance au Kazakhstan, ainsi que des perturbations imprévues de l'offre au Nigeria, au Mexique et en Libye, ont aussi pesé sur la production de l'Opep+", a relevé UBS.

Par ailleurs, la flambée des cours du gaz s'est répercutée sur le pétrole, une partie de la demande d'énergie se reportant sur l'or noir, devenu par comparaison plus compétitif. Enfin, les cours sont soutenus par la perspectives d'une hausse de la demande pétrolière mondiale, qui devrait rebondir en fin d'année après la contraction causée cet été par la résurgence du Covid-19, notamment en Asie, a relevé l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans son dernier rapport mensuel.

Vif rebond boursier pour les pétrolières

Dans son dernier rapport mensuel, l'Opep a elle aussi relevé ses prévisions de demande pour l'an prochain. La demande devrait ainsi croître fortement, d'environ 4,2 mb/j, soit 0,9 mb/j plus élevé que l'évaluation faite un mois plus tôt.

L'envolée des cours de l'or noir a entraîné un vif rebond des cours de Bourse des valeurs pétrolières cette semaine. A Paris, le titre Totalenergies a ainsi pris 5% en 5 séances et TechnipFMC a bondi de 7%. A Londres, BP et Royal Dutch Shell ont grimpé de 5%. A Wall Street, Chevron (+4,3%), ExxonMobil (+4,7%), Schlumberger (+2,6%), Halliburton (+4%) et Marathon Oil (+7,5%), se sont notamment distingués.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2021

Les résultats de l'étude clinique de Phase IIb NATIVE ont été publiés en juin 2020 conformément au protocole de l'étude et au plan d'analyse statistique...

Publié le 21/10/2021

Position de trésorerie non auditée de Nanobiotix...

Publié le 21/10/2021

Voltalia confirme son objectif 2021 d'un Ebitda normatif autour de 170 ME...

Publié le 21/10/2021

Sur les 9 premiers mois de l'exercice, les activités de HighCo s'affichent en progression de +3,7% à 56,52 ME...

Publié le 21/10/2021

Verimatrix dispose d'une situation financière solide pour financer la transformation en cours de son activité...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne