En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.80 PTS
-0.47 %
5 368.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 300.15
-0.47 %
DAX PTS
12 542.99
-0.15 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.173
+0.06 %

Pétrole : le WTI sur un plus haut de deux ans

| Boursier | 339 | Aucun vote sur cette news

En l'absence d'une grande partie des opérateurs, Thanksgiving oblige, le baril de brut léger américain évolue sur un plus haut de deux ans en cette...

Pétrole : le WTI sur un plus haut de deux ans
Credits Reuters

En l'absence d'une grande partie des opérateurs, Thanksgiving oblige, le baril de brut léger américain évolue sur un plus haut de deux ans en cette fin de semaine. Le WTI pour livraison janvier grimpe actuellement de 0,9% à 58,5 dollars, soutenu notamment par la fermeture temporaire de l'oléoduc nord-américain Keystone qui relie le Canada et les Etats-Unis à la suite d'une fuite massive de brut dans l'Etat du Dakota du Sud.

Outre cet incident, le marché anticipe une prolongation de l'accord d'encadrement de la production entre l'Opep et les principaux producteurs la semaine prochaine à Vienne. L'accord, qui doit expirer fin mars prochain, pourrait être prolongé de six à neuf mois selon les dernières rumeurs et déclarations de différents intervenants. Le cartel, la Russie et neuf autres pays producteurs ont réduit leur production cumulée d'environ 1,8 million de barils par jour depuis janvier pour réduire l'offre excédentaire sur le marché mondial et soutenir les prix.

Leurs efforts restent néanmoins fragilisés par la hausse de la production américaine qui devrait se poursuivre dans les années à venir. Cette dernière aurait bondi de 15% depuis la mi-2016 pour atteindre un record de 9,66 millions de barils par jours. L'Agence internationale de l'énergie a d'ailleurs indiqué la semaine passée que les Etats-Unis devraient contribuer pour plus de 80% à l'augmentation de la production mondiale de pétrole au cours des dix prochaines années. Signe que la hausse devrait se poursuivre, le nombre de puits en activité aux Etats-Unis aurait progressé de 10 unités en novembre, leur première progression depuis le mois de juillet, selon les données de Baker Hughes.

A noter toutefois que les stocks de brut hebdomadaires américains ont reculé pour la première fois depuis trois semaines sur les sept jours clos le 17 novembre, affichant un déclin de 1,9 million de barils contre une baisse de 1,5 million attendue par le marché.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Les valeurs biotechnologiques devraient être entourées en bourse de Paris en ce début de semaine...

Publié le 23/07/2018

Nouvelle baisse du marché parisien en début de séance...

Publié le 23/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/07/2018

Worldline gagne plus de 3% à 52,80 euros, soutenu par la publication de résultats semestriels solides et le gain d'un contrat auprès de Commerzbank. La société française spécialisée dans les…

Publié le 23/07/2018

Actualité chargée pour la SSII...