En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
+0.05 %
5 467.50
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 386.46
+0.05 %
DAX PTS
12 374.66
+0.19 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.19 %
1.176
-0.01 %

Pétrole : le WTI signe sa pire semaine depuis 5 mois !

| Boursier | 162 | Aucun vote sur cette news

Le cours du brut léger américain a plongé de 4,6% cette semaine, finissant sous les 50$ le baril, malgré les signes d'une probable prolongation des mesures prises par l'Opep et ses alliés pour éponger les excédents mondiaux d'or noir.

Pétrole : le WTI signe sa pire semaine depuis 5 mois !

Alors que la volatilité est tombée au plus bas sur les marchés d'actions, le pétrole a vécu une semaine chaotique, qui s'est soldée par une chute de 4,6% du cours du baril de pétrole WTI (ou light sweet crude"). Il s'agit de la plus forte baisse hebdomadaire pour le brut léger américain depuis le mois de mai dernier.

Vendredi, le cours du baril WTI pour livraison novembre a plongé de 2,95%, à 49,29$ sur le Nymex, retombant sous le seuil psychologique des 50$, tandis que le Brent de Mer du Nord a chuté de 2,42% à 55,62$ (contrat à terme de décembre). Le cours du WTI est désormais repassé sous sa moyenne mobile à 200 jours, ce qui correspond à un signal baissier pour de nombreux analystes techniques.

Les investisseurs se sont montrés prudents, vendredi, à l'approche d'une nouvelle tempête tropicale, Nate, qui devrait frapper les côtes américaines du Golfe du Mexique, perturbant la production et le raffinage. Pourtant, cette correction du pétrole (qui intervient après un bond proche de 10% en septembre) s'est produite alors même que les dernières nouvelles en provenance du secteur sont plutôt de nature à soutenir les cours de l'or noir.

Ainsi, vendredi, on a appris que le nombre de forages pétroliers en activité aux Etats-Unis a légèrement baissé cette semaine pour revenir à 748 puits (-2), confirmant une décrue qui a débuté fin juillet après un pic à 766 forages actifs.

Poutine favorable à une prolongation des mesures de soutien jusqu'à la fin 2018

Par ailleurs, le président russe Vladimir Poutine a rencontré jeudi le Roi Salmane d'Arabie saoudite, resserrant les liens entre les deux pays. Le président russe s'est prononcé en faveur d'une poursuite des efforts de réduction de production jusqu'à la fin 2018 afin de stabiliser durablement le marché pétrolier mondial. De son côté, le roi Salmane a affirmé que "nous aspirons à poursuivre la coopération positive entre nos pays en vue de stabiliser les marchés pétroliers mondiaux".

L'Opep, la Russie et plusieurs autres pays producteurs ont mis en oeuvre depuis le début de l'année des coupes de production qui devaient en principe prendre fin en mars 2018.

Enfin, mercredi, les stocks hebdomadaires de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé plus que prévu la semaine dernière, un autre signe que les excédents du marché mondial sont en train d'être progressivement épongés.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...

Publié le 25/09/2018

Pour l'exercice 2018, le Groupe DOM Security maintient sa prévision de chiffre d'affaires de 180 ME hors croissance externe...

Publié le 25/09/2018

Le groupe reste optimiste pour la poursuite de son exercice...

Publié le 25/09/2018

Au 30 juin 2018, les capitaux propres s'élèvent à 11,71 ME...

Publié le 25/09/2018

Le résultat net des entreprises consolidées s'élève à 10,9 ME sur le 1er semestre...