5 533.82 PTS
-0.15 %
5 531.0
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 426.08
-0.14 %
DAX PTS
13 552.52
+0.66 %
Dowjones PTS
26 228.04
+0.05 %
6 959.21
+0.77 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pétrole : le WTI retrouve les 50$ grâce à Vladimir Poutine !

| Boursier | 275 | Aucun vote sur cette news

Le président russe s'est dit prêt à prolonger l'accord avec l'Opep jusqu'à la fin 2018 à l'occasion d'une rencontre avec le roi d'Arabie saoudite.

Pétrole : le WTI retrouve les 50$ grâce à Vladimir Poutine !
Credits Reuters

Le cours du pétrole a mis fin, jeudi, à une série de trois séances baissières, porté par la perspective d'une prolongation de l'accord d'encadrement de la production, après une rencontre entre Vladimir Poutine et le roi d'Arabie saoudite, qui a renforcé les liens entre Moscou et Riyad.

Le baril de brut léger américain WTI pour livraison novembre a repris jeudi 1,62%, à 50,79$ sur le Nymex, remontant au-dessus des 50$. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent bondissait de 2,04% à 56,94$ (contrat à terme de décembre).

Le président russe s'est prononcé mercredi soir en faveur d'une poursuite des efforts de réduction de production jusqu'à la fin 2018 afin de stabiliser durablement le marché pétrolier mondial. De son côté, le roi Salmane a affirmé jeudi lors des pourparlers avec Vladimir Poutine que "nous aspirons à poursuivre la coopération positive entre nos pays en vue de stabiliser les marchés pétroliers mondiaux".

Le rééquilibrage du marché mondial au coeur des préoccupations

L'Opep, la Russie et plusieurs autres pays producteurs ont mis en oeuvre depuis le début de l'année des coupes de production qui devaient en principe prendre fin en mars 2018.

Mercredi, le baril de brut léger américain avait chuté sous le seuil psychologique des 50$, malgré une baisse plus forte que prévue des stocks hebdomadaires américains. L'annonce d'une nette hausse des exportations de pétrole brut des Etats-Unis a relancé les craintes d'excédents mondiaux.

Il semble donc que le rapprochement de vues affiché entre la Russie et l'Arabie saoudite pourrait remettre en cause ce scénario et parvenir à rééquilibrer le marché mondial, qui souffre depuis plus de deux ans d'excédents de production.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

La première extension d''Assassin's Creed Origins' est disponible, précise UbiBlog (Ubisoft)...

Publié le 23/01/2018

Airbus Defence and Space (groupe Airbus) a livré deux avions Eurofighter Typhoons, dans leur configuration la plus récente, à l’armée de l’air espagnole. Ces appareils ont été assemblés sur…

Publié le 23/01/2018

Vodafone a annoncé que sa filiale grecque Vodafone-Panafon Hellenic Telecommunications va acquérir CYTA Telecommunications Hellas pour 118 millions d'euros. CYTA est présent sur les marchés du…

Publié le 23/01/2018

Guy Wyser-Pratte va entreprendre "sans délai une action pénale en diffamation"...

Publié le 23/01/2018

Le titre est à son prix

CONTENUS SPONSORISÉS