En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 958.06 PTS
+2.04 %
4 952.5
+2.05 %
SBF 120 PTS
3 918.64
+1.92 %
DAX PTS
12 303.86
+2.35 %
Dow Jones PTS
25 742.65
+0. %
9 657.31
+0. %
1.119
+0.17 %

Pétrole : le WTI replonge de 9%, doutes sur une baisse de production

| Boursier | 588 | 5 par 1 internautes

Après une tentative de rebond en matinée, le cours du pétrole ont replongé mardi pour une 2e séance d'affilée. Les investisseur doutent que la réunion de pays producteurs prévue jeudi puisse aboutir à un accord efficace de réduction de la production.

Pétrole : le WTI replonge de 9%, doutes sur une baisse de production

Le marché pétrolier a plongé mardi pour la 2e séance consécutive, en attendant la décision de l'Opep et de ses alliés, dont la Russie, sur une réduction importante de l'offre mondiale de brut. Une réunion prévu initialement lundi, a été reportée à jeudi et est ouvert à d'autres pays, dont les Etats-Unis.

Malgré un début de journée en hausse, le baril de brut léger américain WTI a fini sur une chute 9,4% à 23,63$ pour le contrat à terme de mai sur le Nymex, tandis que le Brent de mer du Nord a lâché 3,6% à 31,87$ pour le contrat à terme de juin. Lundi, le WTI avait déjà chuté de 8% et le Brent de 3,2%.

La semaine dernière, les cours du WTI étaient tombé lundi sous les 20$ le baril, au plus bas depuis 18 ans, avant de flamber d'environ 40% en 4 séances. Donald Trump avait ensuite donné le signal du rebond en demandant à l'Arabie saoudite et la Russie de réduire leur production de 10 millions de barils par jour, ce qui représente environ 10% de la demande mondiale avant la crise du coronavirus.

Les Etats-Unis participeront-ils à l'effort de réduction de la production ?

Les marchés craignent toutefois que les coupes annoncées ne suffisent pas à soutenir les cours, dans un contexte d'effondrement de la demande mondiale en raison de la pandémie de Covid-19. En outre, l'Arabie saoudite et la Russie ne sont prêts à faire un effort que si celui-ci est réparti entre tous les pays producteurs, y compris les Etats-Unis.

Or, le gouvernement américain n'a pas la faculté de contraindre juridiquement les producteurs à pomper moins. Donald Trump a reçu vendredi dernier à la Maison Blanche les patrons du secteur, mais aucune information n'a filtré depuis, laissant craindre que la profession traîne des pieds pour réduire sa production.

Mardi, l'agence de presse russe TASS a indiqué que dix pays hors Opep+ ont été invités à la réunion de jeudi (prévue par vidéoconférence) : le Canada (plus précisément la province d'Alberta), l'Argentine, le Brésil, la Colombie, l'Egypte, l'Indonésie, la Norvège, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et Trinidad et Tobago.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/06/2020

Ashurst conseille la Société Foncière Lyonnaise dans le cadre de la conclusion d'un Bail en l'Etat Futur d'Achèvement avec Goldman Sachs pour son...

Publié le 03/06/2020

... et lance une nouvelle plateforme événementielle de distribution

Publié le 03/06/2020

Le spécialiste de la visioconférence Zoom Communications a dévoilé des résultats meilleurs que prévu au premier trimestre, clos fin avril. Il a généré un bénéfice net de 27 millions de…

Publié le 03/06/2020

AIR LIQUIDE (-0,32% à 122,90 euros)Valeur défensive, Air Liquide se classe lanterne rouge du CAC 40, dont les valeurs sont presque toutes en hausse. Le chimiste est en baisse pour la première fois…

Publié le 03/06/2020

SFL et Goldman Sachs ont signé un bail de 12 ans, dont 9 années fermes, portant sur près de 6 500 m² au sein du 83 Marceau (Paris 16e), soit 81% des surfaces de bureaux de l’immeuble. Cet…