5 535.26 PTS
-0.12 %
5 537.0
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 427.90
-0.10 %
DAX PTS
13 559.60
+0.71 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.83 %
Nikkei PTS
24 124.15
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pétrole : le Brent franchit les 70$, au plus haut depuis 3 ans

| Boursier | 222 | 4 par 1 internautes

Le cours du pétrole Brent de la Mer du Nord a franchi jeudi en séance le seuil psychologie des 70$ le baril, notamment sous l'effet de déclarations en provenance de l'Opep.

Pétrole : le Brent franchit les 70$, au plus haut depuis 3 ans
Credits Reuters

Les cours du pétrole ont poursuivi leur ascension, jeudi, le cours du Brent retrouvant son plus haut niveau depuis 3 ans, franchissant même la barre des 70$ en séance. En soirée, le baril de Brent prenait 0,60% à 69,61$ le baril, après un plus haut en séance de 70,05$ pour le contrat à terme de mars. De son côté, le brut léger américain (WTI) gagnait 1,1% à 64,28$ le baril (contrat de février sur le Nymex), lui aussi à son plus haut niveau depuis 3 ans.

Les cours du brut ont été soutenus par une déclaration du ministre du pétrole des Emirats arabes unis, Suhail al-Mazrouei. Il a affirmé que l'Opep était bien déterminée à poursuivre les mesures de maîtrise de sa production jusqu'à la fin de l'année 2018. Il s'est aussi montré confiant sur un rééquilibrage de l'offre et de la demande courant 2018, après plusieurs années d'excédents d'offre.

Correction en vue après un "rally" supérieur à 10% ?

Depuis mercredi, les cours de l'or noir profitent aussi de l'annonce d'une 8ème semaine de baisse consécutive des stocks de pétrole aux Etats-Unis. L'agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a indiqué que les stocks avaient reculé de 5 millions de barils, à 419,5 millions, dans la semaine achevée le 5 janvier. La production américaine de pétrole a elle aussi reculé, de 290.000 barils par jour, à 9,5 millions de barils par jour, selon l'EIA.

Profitant en outre d'incidents de production (Ecosse, Libye..) et de tensions géopolitiques au Moyen-Orient, les cours du pétrole ont gagné plus de 10% depuis un mois, au point que de nombreux analystes annoncent désormais que l'heure de la correction approche.

Ainsi, la banque d'affaires Goldman Sachs a mis en garde jeudi l'Opep contre des prix supérieurs à 70$ le baril, qui provoqueraient une hausse de la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis, et retarderait le rééquilibrage du marché mondial.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Tout faire pour convaincre la Cour d'appel de son bon droit...

Publié le 23/01/2018

Revue collective du dossier réglementaire...

Publié le 23/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/01/2018

  Atari innove pour accélérer le développement de son catalogue de plus de 200 jeux Accord avec StartEngine pour financer un premier jeu, RollerCoaster Tycoon®, sur la…

Publié le 23/01/2018

"Cet exercice a également été marqué par le franchissement d'étapes majeures sur nos axes prioritaires de développement"...

CONTENUS SPONSORISÉS