En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Pétrole : le Brent au plus haut depuis 2 ans, au-dessus de 60$

| Boursier | 304 | Aucun vote sur cette news

La perspective d'une prolongation de l'accord de réduction de production de l'Opep et des ses alliés au-delà de mars 2018 soutient les cours du brut.

Pétrole : le Brent au plus haut depuis 2 ans, au-dessus de 60$
Credits Reuters

L'Arabie Saoudite a donné récemment de nouveaux signaux favorables à une prolongation de l'accord de réduction de production de l'Opep et des ses alliés au-delà de mars 2018 . Ces indications ont soutenu lundi le cours du pétrole, qui évolue désormais autour de ses plus hauts niveaux depuis 2 ans pour le Brent de la Mer du Nord.

Sur le Nymex, le contrat de décembre sur le brut léger américain WTI a gagné lundi soir 0,46%, à 54,15$, au plus haut depuis février dernier. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent de Mer du Nord prenait 0,71% à 60,87$, ce qui le place non loin de son pic de juillet 2015.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et 10 autres pays, dont la Russie, se sont entendus pour réduire depuis le 1er janvier dernier leur production globale de 1,8 million de baril. La Russie et l'Arabie saoudite ont multiplié ces dernières semaines les déclarations en faveur d'un prolongement de ces coupes.

Ainsi, le prince Mohammed bin Salman d'Arabie Saoudite a indiqué la semaine dernière que les principaux exportateurs de pétrole devaient prolonger l'accord visant à la réduction du surplus de production afin de stabiliser les marchés, suggérant qu'un accord pour encore 9 mois était envisageable.

Début octobre, le président russe Vladimir Poutine n'avait pas exclu une extension de l'accord, tout en estimant qu'il était encore trop tôt pour prendre une décision.

Vendredi dernier, le secrétaire général de l'OPEP Mohammad Barkindo, a indiqué que "l'OPEP prend en compte les recommandations du prince d'Arabie Saoudite sur le besoin de stabiliser les marchés".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.