5 271.56 PTS
-0.19 %
5 268.0
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 224.18
-0.18 %
DAX PTS
12 437.94
-0.11 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pétrole : le baril WTI trébuche de 2%, le rééquilibrage s'éloigne...

| Boursier | 156 | Aucun vote sur cette news

A l'approche de la réunion de l'Opep du 30 novembre, les marchés pétroliers deviennent nerveux. Le rééquilibrage du marché se fait attendre, et l'AIE prévoit un avenir triomphant au pétrole de schiste aux Etats-Unis.

Pétrole : le baril WTI trébuche de 2%, le rééquilibrage s'éloigne...
Credits Reuters

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) vient de revoir en baisse ses prévisions de demande mondiale pour l'an prochain, et prévoit que les Etats-Unis seront le leader du marché mondial du pétrole d'ici à 2025...

Les cours du pétrole ont accusé le coup mardi après cette publication, la hausse de la production des Etats-Unis menaçant de ruiner les efforts de l'Opep et de ses alliés pour rééquilibrer le marché mondial et faire remonter les cours de l'or noir, déprimés depuis plus de 3 ans.

Mardi soir, le cours du pétrole léger américain WTI a ainsi chuté d'environ 2% pour revenir à 55,65$ pour le contrat à terme de décembre sur le Nymex. Le baril de Brent de la Mer du Nord a de son côté lâché 1,7% à 62,08$ (contrat à terme de janvier).

La demande va moins progresser que prévu en 2017 et 2018

L'AIE a prévenu dans son dernier rapport mensuel que la demande mondiale d'or noir devrait croître moins vite que prévu au cours des prochains mois en raison des températures plus clémentes, ce qui pourrait entraîner encore des excédents sur le marché au premier semestre 2018. L'AIE a ainsi revu la progression de la demande à la baisse de 0,1 million de barils par jour (mbj) pour 2017 et 2018. La demande devrait ainsi progresser de 1,5 mbj à 97,7 mbj en 2017, puis ralentir à 1,3 mbj pour atteindre 98,9 mbj en 2018.

Du côté de l'offre, le production hors Opep, notamment aux Etats-Unis, devrait continuer d'augmenter. Résultat : "l'équilibre du marché en 2018 ne semble pas aussi restreint que certains le souhaiteraient", et il n'y aura pas de "nouvelle donne" sur le marché pétrolier.

Les Etats-Unis vont dominer le marché mondial d'ici à 2025

Par ailleurs, dans son rapport annuel également publié mardi, l'AIE estime que les Etats-Unis vont dominer le marché mondial du pétrole d'ici 2025. Ils représenteront à eux seuls 80% de la croissance de la production mondiale de brut d'ici à 2025, grâce à l'essor de la production de pétrole de schiste, qui s'est montrée remarquablement résistante aux prix bas, fait remarquer le rapport.

Jamais un pays producteur de brut n'avait connu à lui seul une telle montée en puissance depuis l'Arabie saoudite dans les années 1970 et 1980. Les Etats-Unis pourraient même devenir exportateurs nets de pétrole à la fin de la prochaine décennie. Cette révolution "modifiera de façon spectaculaire la nature et la direction des flux de pétrole autour du monde" et "bouleversera l'ordre établi au cours des dix prochaines années", souligne l'AIE.

Une réunion de l'Opep le 30 novembre

La hausse de la production de pétrole des Etats-Unis menace de ruiner les efforts de l'Opep (qui représente encore près de 40% de la production mondiale), doit se réunir le 30 novembre à Vienne et devrait décider de prolonger son accord de réduction de sa production.

Cet accord a été mis en oeuvre depuis janvier 2017 par l'Opep et d'autres pays, dont la Russie, pour tenter de réduire les excédents dont souffre le marché pétrolier mondial et de mettre fin à la déprime qui affecte les cours du brut.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Du volume en séance...

Publié le 19/02/2018

Lundi 19 février 2018EURONEXTL'opérateur boursier paneuropéen diffusera ses résultats annuels avant l'ouverture de la séance.SOPRA STERIALa SSII détaillera ses résultats annuels avant…

Publié le 19/02/2018

Viacom, via sa filiale Nickelodeon, et Hasbro ont noué un partenariat stratégique autour de la série Top wing, produite par 9 Story Media. Une ligne de jouets dédiée va être prochainement…

Publié le 19/02/2018

Les analystes continuent à faire le point surFaurecia après la publication annuelle de l'équipementier...

Publié le 19/02/2018

Optimisme de mise pour 2018

CONTENUS SPONSORISÉS