En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
-
5 443.00
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 358.59
-
DAX PTS
12 765.94
-
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
-0.19 %
Nikkei PTS
22 826.19
+0.14 %

Pétrole : le baril remonte fortement, proche des 50$

| Boursier | 348 | Aucun vote sur cette news

Le baril de pétrole pointe en nette hausse ce mardi, bien aidé par le nouvel accès de faiblesse du billet vert et les promesses de l'Arabie saoudite...

Pétrole : le baril remonte fortement, proche des 50$
Credits Reuters

Le baril de pétrole pointe en nette hausse ce mardi, bien aidé par le nouvel accès de faiblesse du billet vert et les promesses de l'Arabie saoudite. Le baril de brut léger américain pour livraison septembre gagne 1,9% à 47,2 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord avance de près de 2% à 49,5 dollars.

Lors d'une réunion de l'Opep lundi à Saint-Pétersbourg, le Royaume s'est engagé à limiter ses exportations de brut à 6,6 millions de barils par jour en août, soit un million de moins qu'un an plus tôt, a indiqué le ministre saoudien de l'énergie, Khalid Al-Falih. Le Nigéria a pour sa part déclaré qu'il pourrait caper, voire même réduire sa production, s'il parvenait à faire remonter sa production à 1,8 million de barils par jour...

Par ailleurs, selon Halliburton, le boom du schiste américain commencerait à ralentir. Les producteurs de pétrole de schiste ont contribué à maintenir les stocks de brut à des niveaux très élevés, mais le nombre de forage pourrait se stabiliser, selon Dave Lesar, président exécutif d'Halliburton. Les foreurs "prennent désormais des décisions rationnelles" car les prix restent faibles, selon le dirigeant cité par Bloomberg.

Malgré ce sursaut, le pétrole reste en marché baissier, les opérateurs s'inquiétant toujours du fait que la hausse de la production mondiale de brut fasse plus que compenser la baisse d'exploitation décidée par les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et certains de ses alliés comme la Russie. Le cartel risque de devenir moins exigeant vis-à-vis de ses réductions vers la fin de l'année, avec le risque d'un effet domino, alors que certains membres ont laissé entendre qu'ils ne pourraient pas respecter leurs objectifs, selon JPMorgan Chase&Co.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Le RevPar (Revenu par chambre) s'établit à 262,29 euros...

Publié le 18/07/2018

L'environnement de marché demeure très porteur pour Voltalia au Brésil...

Publié le 18/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/07/2018

Le chiffre d'affaires de HighCo au 1er semestre 2018 s'élève à 89 ME...

Publié le 18/07/2018

Forbes France a décerné à Esker le prix de la Croissance...