En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-
4 905.5
-
SBF 120 PTS
3 923.96
-
DAX PTS
11 066.41
-
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
-1.75 %
1.137
+0.04 %

Pétrole : le baril rebondit avant les stocks américains

| Boursier | 353 | 5 par 1 internautes

Le baril de pétrole pointe en nette hausse à la mi-journée, en réaction à une information de presse faisant état de discussions entre la Russie et...

Pétrole : le baril rebondit avant les stocks américains
Credits Reuters

Le baril de pétrole pointe en nette hausse à la mi-journée, en réaction à une information de presse faisant état de discussions entre la Russie et l'Arabie Saoudite sur une réduction de la production en 2019. L'agence russe TASS, citant une source non identifiée au sein de l'Opep, affirme que les deux pays ont entamé des discussions bilatérales sur d'éventuelles coupes dans leur production pétrolière l'an prochain.

Les inquiétudes sur l'approvisionnement mondial en brut, qui ont conduit les cours de l'or noir sur un sommet de quatre ans le mois dernier, ont disparu alors que les Etats-Unis semblent avoir allégé leurs sanctions contre l'Iran. Les autorités iraniennes ont d'ailleurs déclaré mardi qu'elles parvenaient jusqu'à présent à vendre autant de pétrole que nécessaire mais elles ont demandé à l'Europe de s'impliquer davantage pour protéger l'Iran des pressions de Washington.

L'OPEP s'est également engagée à compenser tout déficit d'approvisionnement. Le cartel dirigé par l'Arabie saoudite se réunira à Abou Dhabi ce week-end pour évoquer la situation alors que la production de schiste américaine atteint des records. L'évolution des stocks de brut US sera, à ce titre, scrutée de près aujourd'hui alors que le marché anticipe un nouveau bond de 7,8 millions de barils des réserves hebdomadaires américaines la semaine passée. Une hausse qui marquerait la septième augmentation consécutive.

En attendant, le West Texas Intermediate pour livraison décembre gagne actuellement 1% à 62,8$ sur le New York Mercantile Exchange tandis que le baril de Brent de la mer du Nord avance de 1,4% à 73,1$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

A l'issue de cette cession, la participation d'Axa au capital d'EQH diminue, passant de 72,2% des actions ordinaires d'EQH en circulation à 59,3%...

Publié le 20/11/2018

Son appareil est un dispositif d'épuration d'air dédié aux grands volumes intérieurs...

Publié le 20/11/2018

Statum, co-dirigée notamment par Brice Aquilina (ex I-prospect) vient renforcer l'offre Média du Groupe...

Publié le 20/11/2018

Lagardère acquiert un leader de la Restauration sur le marché du Travel Retail en Amérique du Nord...