Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 943.88 PTS
+0.13 %
5 948.0
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 575.25
+0.16 %
DAX PTS
12 482.17
+0.09 %
Dow Jones PTS
29 926.94
-1.15 %
11 485.50
-0.76 %
0.980
+0.1 %

Pétrole : le baril grimpe après le statu quo de l'Opep+

| Boursier | 583 | Aucun vote sur cette news

Les cours du brut accroissent leurs gains après le statu quo attendu de l'Opep+ sur son niveau de production d'or noir en février...

Pétrole : le baril grimpe après le statu quo de l'Opep+
Credits Reuters

Les cours du brut accroissent leurs gains après le statu quo attendu de l'Opep+ sur son niveau de production d'or noir en février. Le baril de brut léger américain WTI avance désormais de 0,9% à 76,7$ (contrat à terme de février sur le Nymex), tandis que le Brent de Mer du nord s'adjuge 1% à 79,8$ (contrat de mars).

L'alliance de 23 pays dirigée par l'Arabie saoudite et la Russie a approuvé l'augmentation de 400.000 barils par jour prévue pour le mois prochain lors d'une réunion tenue mardi. Le groupe s'en tient ainsi à son plan de rétablissement progressif de la production interrompue pendant la pandémie après que ses analystes ont prédit un excédent plus faible que prévu ce trimestre.

Les spécialistes misaient sur une poursuite de la hausse graduelle de l'exploitation du cartel et de ses alliés le mois prochain malgré les inquiétudes relatives à l'envolée des contaminations au variant Omicron. Les premières études montrent en effet que le variant Omicron, désormais dominant, se propage plus rapidement que les souches antérieures, mais provoque des symptômes plus légers. L'Opep+, elle-même, relativise l'impact du variant sur la demande globale de brut en le décrivant comme "modéré et de courte durée".

L'Opep+, qui regroupe les producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole ainsi que d'autres dont la Russie, a relevé son objectif de production chaque mois depuis août de 400.000 barils par jour. "Le principal moteur (des prix mondiaux du pétrole) à l'heure actuelle est la gestion de l'offre du marché par l'Opep+", déclare à 'Reuters' Virendra Chauhan, analyste chez Energy Aspects.

Reste désormais à savoir si l'Opep+ pourra réellement fournir le brut qu'elle est censée mettre sur le marché étant donné les difficultés de certains membres tels que l'Angola et le Nigeria à atteindre leurs objectifs de production.

"Bien que les cas Omicron continuent d'augmenter dans les zones géographiques clés, l'absence de restrictions généralisées permettra probablement de contrôler les préoccupations liées à la demande à court terme", affirment pour leur part les analystes de RBC Capital.

Cependant, les équipes de RBC avertissent sur le fait que l'Opep+ pourrait devoir changer de cap si la tension entre l'Occident et la Russie à propos de l'Ukraine s'envenimait et touchait l'approvisionnement en carburant, ou si les pourparlers nucléaires entre l'Iran et les grandes puissances progressaient avec, in fine, la fin des sanctions pétrolières contre Téhéran. "Nous pensons que ces deux événements représentent des jokers majeurs qui pourraient rapidement modifier la trajectoire des prix et tester le mécanisme de réponse rapide de l'Opep".

En 2021, le prix du Brent a grimpé de plus de 50% et celui du WTI de plus de 55%, les cours étant dopés par la reprise de la demande liée à la fin des restrictions sanitaires mises en place en 2020 pour juguler la pandémie de Covid-19.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 07/10/2022

Des pompes à sec dans une station-service de Marseille, le 6 cotobre 2022 ( Nicolas TUCAT / AFP )"Des efforts" pour les salariés: le gouvernement français a mis vendredi un coup de pression sur…

Publié le 07/10/2022

Infrastructures gazières à Lubmin, dans le nord-est de l'Allemagne, le 30 août 2022 ( Odd ANDERSEN / AFP/Archives )Les dirigeants de l'Union européenne, réunis en sommet vendredi à Prague,…

Publié le 07/10/2022

La centrale nucléaire de Tricastin en octobre 2017, dans la Drôme ( PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives )Un deuxième cadre d'EDF a demandé à se constituer partie civile dans l'enquête menée…

Publié le 07/10/2022

Le logo de l'équpementier sportif allemand Adidas sur une boutique à proximité de son siège à Herzogenaurach, le 21 avril 2022 ( Christof STACHE / AFP/Archives )L'équipementier sportif…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/10/2022

Croissance solide

Publié le 07/10/2022

L'action Vallourec recule de 0,81% à 10,365 euros après un début de séance dans le rouge. Le spécialiste des tubes en acier sans soudure a pris acte hier de la cession par SVPGlobal du solde de…

Publié le 07/10/2022

Levi Strauss abandonne 4,6% avant bourse à Wall Street ce vendredi, après avoir reculé déjà de 3,9% hier à la cloche...

Publié le 07/10/2022

Ubisoft annonce aujourd'hui la création de son nouveau département créatif groupe pour mieux soutenir et s'aligner avec sa stratégie de portefeuille de jeux. Pour cette entreprise française de…

Publié le 07/10/2022

Les actions des sociétés liées aux semi-conducteurs reculent en Europe alors que les mauvaises nouvelles ne cessent de s'accumuler pour cette industrie. Aux Pays-Bas, l'action ASML recule de 1,96%…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne