En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Pétrole : l'or noir a flambé de 30% du 1er trimestre !

| Boursier | 197 | Aucun vote sur cette news

Le pétrole a connu au 1er trimestre sa plus forte hausse trimestrielle depuis 10 ans, avec un bond de l'ordre de 30% pour le WTI et le Brent. Les restrictions de production ont produit leurs effets alors que la demande reste pour l'instant solide.

Pétrole : l'or noir a flambé de 30% du 1er trimestre !
Credits Reuters

Les cours du pétrole ont progressé vendredi, malgré les nouvelles critiques de Donald Trump, la veille contre le pétrole jugé trop cher. Le président américain a une nouvelle fois appelé l'Arabie saoudite à augmenter sa production d'or noir, avec un succès limité.

En effet, les cours de l'or noir ont terminé le premier trimestre au plus haut depuis de 5 mois, au début novembre 2018. Vendredi soir, le contrat à terme de mai sur le brut léger américain WTI a gagné 1,42%, à 60,14$ le baril à la clôture du Nyse, tandis que le Brent de même échéance a pris 0,84% à 68,39$ le baril.

Au premier trimestre, le WTI a ainsi bondi de plus de 32% et le Brent de 28%, leur meilleur trimestre depuis 10 ans (qui a cependant suivi un effondrement des cours de plus de 30% fin 2018).

A l'origine de ce rebond spectaculaire, figure la détermination de l'Arabie saoudite et ses alliés, dans l'Opep et hors Opep, dont la Russie, de limiter leur production pour soutenir les cours du brut. Les efforts de ce groupe dit "Opep+" se sont conjuguées aux effets des sanctions américaines contre l'Iran et le Venezuela pour restreindre l'offre, malgré la hausse de la production des Etats-Unis. De son côté, la demande mondiale bien résisté jusqu'ici au ralentissement de la croissance mondiale.

Vendredi, le marché a trouvé un soutien supplémentaire dans l'annonce d'une nouvelle baisse du nombre de puits de pétrole en activité aux Etats-Unis, tombé au plus bas depuis près d'un an, selon le décompte hebdomadaire de la firme parapétrolière Baker Hughes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…