En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.174
-0.05 %

Pétrole: l'Opep revoit en hausse sa prévision de production aux Etats-Unis

| AFP | 237 | Aucun vote sur cette news
L'Opep revoit en hausse sa prévision de production de pétrole aux Etats-Unis
L'Opep revoit en hausse sa prévision de production de pétrole aux Etats-Unis ( Ryad Kramdi / AFP )

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui continue de limiter sa production de brut, a de nouveau revu à la hausse mercredi sa prévision de production de pétrole aux Etats-Unis pour 2018.

Le cartel a revu en hausse de 0,28 million de barils par jour (mbj) son estimation de la production non-Opep cette année: elle devrait atteindre 59,53 mbj, soit une croissance de 1,66 mbj sur un an.

Cette nouvelle réévaluation à la hausse fait suite à une production plus importante que prévu au premier trimestre et à un changement de prévisions pour plusieurs pays, dont les Etats-Unis au premier chef.

L'Opep prévoit en effet que le pays, où les réserves de pétrole de schiste abondent, pompera plus que ce qui était anticipé jusqu'alors.

Les pays producteurs de l'Opep, associés à dix autres producteurs non membres du cartel dont la Russie, s'étaient pour leur part mis d'accord fin 2016 pour limiter leur production afin de contenir la chute des cours.

Le prix du baril s'est ainsi raffermi dernièrement. Mais avec des cours plus avantageux, il devient aussi plus tentant de produire du pétrole, notamment pour les compagnies indépendantes américaines, quitte à menacer le rééquilibrage du marché.

Les pays de l'Opep continuent en revanche de faire preuve de discipline. Leur production a décliné de 77.000 barils par jour entre janvier et février, selon des sources secondaires (indirectes).

Le Venezuela - qui connaît de graves troubles politiques - les Emirats arabes unis et l'Irak ont moins produit tandis que le Nigeria et l'Angola pompaient plus de pétrole.

Du côté de la demande, l'Opep a très légèrement relevé à la hausse sa prévision de croissance pour cette année.

Les besoins en or noir devraient être solides, notamment en Chine, alors que la croissance économique mondiale est attendue à 3,8% cette année comme l'an dernier, selon le cartel.

"La dynamique saine de l'économie mondiale, ainsi que les efforts entrepris par les pays membres et non membres de l'Opep dans le cadre de leur déclaration de coopération, soutiennent le rééquilibrage des fondamentaux du marché du pétrole", souligne l'Opep.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

  A propos du contrat Rafale en Inde     Saint-Cloud, le 21 septembre 2018 - A propos du contrat signé en 2016 avec l'Inde pour la fourniture de 36 avions de combat…

Publié le 21/09/2018

Le boycott qui affecte depuis avril les produits Danone au Maroc a fait plonger dans le rouge les résultats de Centrale Danone, la filiale marocaine du géant français des produits laitiers.

Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...