En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 729.66 PTS
-
4 768.50
+0.32 %
SBF 120 PTS
3 746.87
-
DAX PTS
12 469.20
-1.09 %
Dow Jones PTS
27 173.96
+1.34 %
11 151.13
+2.34 %
1.162
-0.05 %

Pétrole : l'AIE abaisse aussi ses prévisions

| Boursier | 219 | Aucun vote sur cette news

L'agence, qui conseille les grandes économies mondiale, table désormais sur une demande d'environ 91,7 millions de barils par jour cette année...

Pétrole : l'AIE abaisse aussi ses prévisions
Credits Reuters

L'Agence internationale de l'énergie revoit à son tour à la baisse sa prévision de demande mondiale de pétrole pour 2020. 24 heures après l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, l'AIE explique sa décision par la recrudescence des cas de coronavirus dans de nombreux pays, les mesures de confinement, le télétravail et un secteur de l'aviation en convalescence. L'agence, qui conseille les grandes économies mondiale, table désormais sur une demande d'environ 91,7 millions de barils par jour cette année, soit 200.000 bpj de moins que la projection du mois dernier pour 2020. Pour le seul quatrième trimestre, les projections ont été réduites de 600.000 bpj. "Nous nous attendons à ce que la reprise de la demande de pétrole décélère nettement au second semestre 2020, la plupart des gains faciles ayant déjà été réalisés", souligne l'organisation basée à Paris.

L'augmentation de la production pétrolière et la révision à la baisse de la demande signifient également un ralentissement de l'écoulement des stocks de pétrole brut qui se sont accumulés au cours de la période de confinement. Les réserves d'or noir dans les pays développés ont augmenté en juillet pour atteindre un niveau record de 3,225 milliards de barils, alors même que l'alliance OPEP+, dirigée par l'Arabie saoudite et la Russie, a laissé d'énormes capacités de production inutilisées.

Les cours du brut se négocient atour des 40 dollars le baril à Londres, proche de leur plus bas niveau depuis plus de deux mois, alors que la reprise observée plus tôt cet été commence à s'essouffler.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2020

L'or a subi un coup de tabac cette semaine, retombant à son plus bas niveau depuis deux mois, plombé par un net renforcement du dollar. Mais de nombreux spécialistes, dont Citigroup et UBS, restent…

Publié le 25/09/2020

PSA a proposé de céder au groupe japonais Toyota sa branche véhicules utilitaires afin de répondre aux inquiétudes concurrentielles de Bruxelles, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 25/09/2020

L'action Boeing a rebondi vendredi de 6,8% à Wall Street, après des informations évoquant une possible autorisation de remise en service du Boeing-737 Max en novembre.

Publié le 25/09/2020

PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ont fait des concessions à la Commission européenne pour tenter d'obtenir le feu vert à leur projet de mariage. Sur le site de l’institution, il est…

Publié le 25/09/2020

ADLPartner a publié un résultat net, part du groupe, en hausse de 29% à 3,87 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. Le résultat opérationnel du spécialiste de la gestion et…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne