En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 814.70 PTS
-0.36 %
4 796.00
-0.7 %
SBF 120 PTS
3 803.06
-0.59 %
DAX PTS
12 741.41
-0.66 %
Dow Jones PTS
27 452.66
-0.48 %
11 322.95
+0. %
1.171
-0.24 %

Pétrole : en petite forme, l'Opep pessimiste sur la demande

| Boursier | 214 | Aucun vote sur cette news

Les cours du brut WTI et Brent ont chuté de plus de 12% en deux semaines... Lundi, l'Opep a revu en baisse sa prévision de demande mondiale d'or noir, en raison de la crise du coronavirus.

Pétrole : en petite forme, l'Opep pessimiste sur la demande
Credits Reuters

Les cours du pétrole ont commencé la semaine sur léger repli, lundi, après avoir chuté de plus de 12% sur les deux dernières semaines, dans la crainte d'une demande faible de brut dans un environnement mondial toujours plombé par la crise sanitaire. Le baril de brut léger américain (WTI) a cédé lundi soir 0,2% à 37,24$ pour le contrat à terme d'octobre sur le Nymex, tandis que le Brent d'échéance novembre a reculé de 0,6% à 39,61$.

Lundi, l'Opep a contribué à la morosité ambiante en publiant dans son dernier rapport mensuel, des prévisions un peu plus pessimistes que précédemment pour la demande mondiale. Celle-ci va baisser cette année plus nettement que ce qui prévu jusqu'à présent en raison de la pandémie de coronavirus et elle remontera moins rapidement l'an prochain, estime ainsi le cartel pétrolier dominé par l'Arabie saoudite.

Le télétravail pèse sur la demande de carburants

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année, soit 400.000 bpj de plus que prévu le mois dernier. Elle a aussi revu en baisse sa prévision 2021, et table désormais sur un rebond de 6,62 millions de bpj, soit 370.000 bpj de moins qu'estimé en août.

"Les risques restent élevés et orientés à la baisse, en raison particulièrement de l'évolution des cas d'infection COVID-19 comme des possibles traitements", explique l'Opep à propos des perspectives pour 2021. "Le recours accru au télétravail et aux réunions à distance devrait empêcher les carburants de transport de revenir totalement à leurs niveaux de 2019", ajoute le rapport.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/09/2020

Les bourses européennes évoluent dans le rouge ce mercredi, au lendemain d'un premier débat houleux entre Donald Trump et Joe Biden. La violente passe d'armes entre les deux candidats à la Maison…

Publié le 30/09/2020

Air France KLM pointe en timide hausse à la mi-journée...

Publié le 30/09/2020

Valeo a signé mercredi un accord majoritaire de compétitivité et de performance collective, avec les organisations syndicales CFE-CGC et FO. Il y a 3 mois, dans un secteur automobile touché de…

Publié le 30/09/2020

Mais le cours reste déprimé...

Publié le 30/09/2020

Atos dévoile BullSequana Agility, une nouvelle solution hyperconvergée qui apporte aux datacenters sur-site l'agilité d'une infrastructure Cloud...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne