En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 910.48 PTS
+0.02 %
4 902.5
+0.02 %
SBF 120 PTS
3 902.71
+0.03 %
DAX PTS
10 947.19
+0.16 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.06 %

Pétrole : belle reprise en fin de semaine

| Boursier | 331 | 4 par 1 internautes

Les cours du pétrole ont rebondi de plus de 2% vendredi, après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie.

Pétrole : belle reprise en fin de semaine
Credits Reuters

A l'issue d'une semaine en dents de scie, les cours du pétrole ont fini en nette hausse vendredi soir, effaçant l'essentiel de la baisse de la semaine. Sur le Nymex, le cours du baril de brut léger américain WTI (contrat à terme de décembre) a regagné vendredi 2,3% à 56,43$, non loin de son niveau de vendredi dernier (56,74$). Au moment de la clôture du Nymex, le Brent de la Mer du Nord progressait de 1,9% à 62,53$.

Les prix sont repartis à la hausse après que l'Arabie saoudite a affirmé que l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) devrait étendre son accord de baisse de production au-delà de mars 2018, lors de sa réunion du 30 novembre prochain à Vienne.

Le ministre de l'Energie saoudien, Khaled al-Faleh a ainsi déclaré que "nous devons admettre que nous n'aurons pas atteint notre objectif fin mars". Depuis Bonn, en Allemagne, en marge de la conférence climat de l'ONU, le ministre a ajouté que son pays pouvait compter sur le soutien de la Russie, se disant "totalement convaincu" que Moscou serait "à 100%" derrière la décision qui serait prise.

L'accord entre l'Opep et d'autres pays producteurs, dont la Russie, est entré en vigueur en janvier 2017, et a permis aux cours de se redresser au-dessus de 50$, tout en commençant à réduire les stocks mondiaux issus des excédents de production. Cependant, le déséquilibre entre l'offre et la demande mondiale n'est pas encore comblé, notamment en raison d'un redémarrage de la production américaine de pétrole grâce à l'essor de l'exploitation du pétrole de schiste.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

All Nippon Airways (ANA) recevra dans les prochains mois son premier A380...

Publié le 13/12/2018

La compagnie aérienne caribéenne Bahamasair a signé un contrat de maintenance globale (GMA) de trois ans avec ATR, une coentreprise à parts égales entre Airbus et Leonardo. Le GMA couvre…

Publié le 13/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 13/12/2018

Plastic Omnium s’offre un bol d’air frais aujourd’hui en Bourse, à la faveur d’un gain de 4,59% à 20,15 euros. A l’occasion de sa journée Investisseurs, l’équipementier automobile…

Publié le 13/12/2018

Par courrier reçu le 13 décembre 2018 par l'AMF, la société Invesco Ltd...