En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 975.50 PTS
+1.03 %
4 956.5
+0.96 %
SBF 120 PTS
3 964.54
+1.03 %
DAX PTS
11 244.17
+1.61 %
Dowjones PTS
24 616.61
+0.62 %
6 627.13
+1.53 %
1.140
+0.32 %

Pétrole: Aramco "absolument prêt" pour une introduction en Bourse

| AFP | 209 | Aucun vote sur cette news
L'Arabie saoudite prévoit de vendre jusqu'à 5% des parts d'Aramco, la plus grande entreprise énergétique du monde
L'Arabie saoudite prévoit de vendre jusqu'à 5% des parts d'Aramco, la plus grande entreprise énergétique du monde ( Fayez Nureldine / AFP/Archives )

Le géant saoudien du pétrole Aramco est "absolument prêt" pour une introduction en Bourse maintes fois reportée, mais plusieurs procédures réglementaires doivent encore être accomplies, a déclaré jeudi le ministre saoudien de l'Economie et de la Planification.

Le prince héritier Mohammed ben Salmane avait déclaré début octobre que l'introduction en Bourse de parts d'Aramco aurait lieu désormais fin 2020 ou début 2021, soit avec un retard d'environ deux ans.

L'Arabie saoudite prévoit de vendre jusqu'à 5% des parts de la plus grande entreprise énergétique du monde et espère ainsi lever jusqu'à 100 milliards de dollars, soit 87,6 milliards d'euros.

Le prince héritier avait nié tout abandon du projet après des informations de presse faisant état de la dissolution d'un groupe de conseillers financiers qui travaillaient sur la privatisation.

Le ministre saoudien de l'Economie et de la Planification Mohammed al-Toueijri a déclaré jeudi, lors d'un forum international sur l'investissement à Ryad, qu'"en terme de préparation, l'entreprise est absolument prête à se conformer aux meilleures normes mondiales".

Il a affirmé que toutes les exigences financières pour une vente d'actions étaient prêtes et qu'un nouveau conseil d'administration était déjà en place.

Mais il a ajouté qu'il restait encore de longs processus réglementaires à achever, en particulier ceux liés à l'acquisition prévue d'une participation majoritaire dans le géant saoudien de la pétrochimie Sabic.

Le PDG d'Aramco Amin Nasser a déclaré mardi devant le même forum que le gouvernement saoudien restait attaché à l'introduction en Bourse et que tous les éléments requis avaient été réunis.

Mais il avait lui aussi souligné que l'entreprise devait encore passer par de longs processus réglementaires, y compris pour l'acquisition de Sabic qui pourrait coûter bien plus que 70 milliards de dollars (61,3 milliards d'euros).

Le projet de privatisation partielle d'Aramco constitue la pierre angulaire du programme de réformes Vision 2030, cher au prince Mohammed, pour mettre fin à la dépendance de l'économie saoudienne vis-à-vis du pétrole.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Paris, le 21 novembre 2018                                                                                         Le Conseil…

Publié le 21/11/2018

REMY COINTREAULe groupe français de spiritueux publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.source : AOF

Publié le 21/11/2018

S&P Global Ratings a abaissé la note à long terme de l'opérateur de satellites luxembourgeois SES de " BBB- " à " BBB- " et la note à court terme à " A-3 " de " A-2 ". Les perspectives sont…

Publié le 21/11/2018

Par courrier reçu le 21 novembre 2018 par l'AMF, la société en commandite simple DNCA Finance, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la...

Publié le 21/11/2018

S&P Global Ratings a annoncé qu'elle avait abaissé de " BBB/A-2 " à " BBB-/A-3 " la note de crédit à long et court terme de l'opérateur de satellites Eutelsat Communications S.A. et de sa…