Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 298.64 PTS
+0.73 %
6 305.0
+1.33 %
SBF 120 PTS
4 900.80
+0.73 %
DAX PTS
14 007.93
+0.63 %
Dow Jones PTS
32 120.28
+0.6 %
11 943.93
+1.48 %
1.068
-0.49 %

Pétrole : +5% sur la semaine, toujours porté par le conflit en Ukraine

| Boursier | 232 | Aucun vote sur cette news

Les cours sont restés soutenus par la perspective d'un embargo de l'Union Européenne sur le pétrole russe, même si les négociations entre membres de l'UE n'avaient pas encore débouché vendredi soir sur un accord.

Pétrole : +5% sur la semaine, toujours porté par le conflit en Ukraine
Credits Reuters

Les cours du pétrole ont terminé la semaine en hausse, les préoccupations concernant l'offre avec un éventuel embargo européen sur les importations russes l'emportant pour le moment sur les incertitudes liées à la croissance économique mondiale.

Le baril de brut léger américain WTI (contrat à terme de juin) a gagné vendredi 1,4% à 109,77$ sur le Nymex, tandis que le Brent de la mer du Nord a grimpé de 1,34% à 112,39$ pour le contrat de juillet. Sur la semaine, les deux variétés de pétrole ont gagné respectivement 5% et 4%, et ils ont bondi d'environ 45% depuis le début de l'année.

Sur le front de l'offre, les cours sont restés soutenus par la perspective d'un embargo de l'Union Européenne sur le pétrole russe, même si les négociations entre membres de l'Union n'avaient pas encore débouché vendredi soir sur un accord.

L'Opep+ s'en tient à ses hausses limitées

Le brut reste aussi sous tension par le manque de réaction de l'Opep, qui s'en est tenu une fois encore à son accord avec la Russie et d'autres pays producteurs pour augmenter très progressivement la production de brut. Lors de sa réunion mensuelle de jeudi, l'alliance Opep+ a ainsi validé une hausse de 432.000 barils par jour en juin, au même rythme que les mois précédents.

Ce volume paraît limité dans le contexte actuel, mais beaucoup d'analystes doutent même qu'il soit atteint, alors que la plupart des membres du cartel sont confrontés à des contraintes de capacité.

"La montée en puissance constante de l'offre de l'Opep depuis la mi-2021 semble s'essouffler", a déclaré Bill Farren-Price, directeur d'Enverus Intelligence Research. "Avec l'augmentation du risque d'approvisionnement à mesure que les sanctions russes prennent de l'ampleur, la capacité de l'organisation à stabiliser les prix du pétrole s'évapore", a estimé cet expert.

L'UE cherche un accord sur un embargo sur le pétrole russe

Le lancement de la guerre en Ukraine par la Russie, fin février, a entraîné plusieurs séries de sanctions économiques occidentales contre Moscou, qui ont fait flamber les cours du pétrole et du gaz. Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont décidé rapidement d'un embargo sur les hydrocarbures russes, tandis que l'UE, davantage dépendante de la Russie pour ses approvisionnements, a mis plus de temps pour s'organiser et à trouver d'autres sources d'approvisionnement.

A la veille du week-end, un accord semblait à portée de main pour cesser d'acheter du brut russe à horizon de 6 mois pour la plupart des membres, avec des délais prolongés pour la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque. Les pourparlers devaient se prolonger durant le weekend, avec un espoir d'accord avant le 9 mai, selon des sources citées par le journal belge 'L'Echo'.

Risque de ralentissement de la demande chinoise

Malgré les pressions occidentales pour augmenter la production, l'Opep a résisté, à commencer par son leader l'Arabie saoudite, qui s'en tient à la prudence et s'accommode de prix élevés qui renflouent les finances publiques des pays producteurs.

Le cartel invoque aussi des craintes pesant sur la demande mondiale, en raison des nouveaux confinements sanitaires en Chine, qui persiste à appliquer sa politique du "zéro Covid". L'Empire du Milieu affronte ces dernières semaines sa pire flambée épidémique.

Après Shanghai, la capitale économique du pays, les habitants de Pékin craignent maintenant un confinement qui pèserait davantage sur l'économie du pays et perturberait un peu plus les chaînes d'approvisionnement du commerce mondial.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/05/2022

Les actionnaires de Haulotte Goup ont approuvé l'ensemble des résolutions (à l'exception de la 19ème résolution relative à la délégation à consentir...

Publié le 25/05/2022

A la suite des annonces faites par la société Pierre & Vacances le 10 mars 2022, puis le 22 avril quant à l'avancement du processus de restructuration...

Publié le 25/05/2022

Grupo Carrefour Brasil a conclu un accord avec Advent International et Walmart en vue de l'acquisition de Grupo BIG Brasil SA, troisième acteur de la...

Publié le 25/05/2022

Signature du protocole d'investissement et apport d'un bloc de contrôle par Pléiade Investissement à New Gen Holding qui conduira au projet d'offre...

Publié le 25/05/2022

Sur le premier semestre 2021/2022, le chiffre d'affaires de Derichebourg s'élève à 2,5 MdsE, en progression de 54% par rapport à l'exercice précédent...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne