En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
+2.15 %
4 906.5
+2.26 %
SBF 120 PTS
3 901.62
+2.13 %
DAX PTS
10 929.43
+1.38 %
Dowjones PTS
24 726.86
+1.46 %
6 857.76
+2.29 %
1.136
+0.37 %

Peste porcine en Chine: l'épidémie atteint la capitale Pékin

| AFP | 290 | 4 par 1 internautes
Environ la moitié de la population mondiale de porcs est élevée en Chine, pays qui consomme le plus de viande porcine par habitant
Environ la moitié de la population mondiale de porcs est élevée en Chine, pays qui consomme le plus de viande porcine par habitant ( GREG BAKER / AFP/Archives )

La Chine a annoncé vendredi un premier cas de peste porcine africaine à Pékin, à l'heure où les autorités peinent à contenir la propagation de cette maladie très contagieuse dans le pays, premier éleveur mondial.

De nouveaux foyers ont été découvert dans deux fermes du district de Fangshan, dans le sud de la capitale chinoise, où 86 des plus de 1.700 cochons élevés sont déjà morts, a indiqué le ministère chinois de l'Agriculture dans un communiqué.

Une équipe d'experts a été chargée de confiner les élevages incriminés afin d'y abattre les porcs malades et de désinfecter les installations. Les animaux sains et les produits à base de porc sont interdits de quitter les lieux.

La peste porcine africaine, présente en Afrique, en Russie et dans plusieurs pays d'Europe de l'est, est très difficile à maîtriser car il n'existe pas de vaccin efficace. Elle ne représente cependant aucun danger pour la santé humaine.

Des responsables du ministère chinois de l'Agriculture ont indiqué vendredi lors d'une conférence de presse que 600.000 bêtes avaient été euthanasiées depuis la détection du premier cas en août.

Celui-ci avait été recensé dans la province du Liaoning (nord-est), mais l'épidémie s'est depuis étendue à 20 provinces, selon les autorités.

"Comme vous pouvez le voir actuellement, la situation (...) est encore très grave", a indiqué Feng Zhongwu, le directeur adjoint du Bureau chargé de l'élevage et de la médecine vétérinaire.

"La Chine commerce activement avec des pays touchés et il y a un va-et-vient de nombreuses marchandises. Cela, couplé à la longue période d'incubation de la maladie et aux difficultés de détection, fait que le risque d'une réintroduction est élevé", a-t-il ajouté.

Le ministère a également attribué la responsabilité de la propagation de la maladie à des méthodes d'élevage mal adaptées, à un manque d'hygiène et au transport de porcs entre différentes provinces aux fins de commercialisation.

L'Agence des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) avait averti en août que l'épidémie risquait de s'étendre à d'autres régions d'Asie.

La maladie est transmise par contact direct entre porcs infectés. Elle est mortelle à 100% pour les animaux touchés, ce qui inflige d'importantes pertes économiques aux élevages.

Environ la moitié de la population porcine mondiale est élevée en Chine, pays qui consomme le plus de ce type de viande par habitant, selon la FAO.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

 Groupe BIC - Communiqué de Presse Clichy - 12 Décembre 2018 Suivez l'actualité de BIC sur           BIC annonce une revue organisationnelle destinée…

Publié le 12/12/2018

Albioma prend note de l'annonce de la cession par Altamir du solde de sa participation dans Albioma (environ 5,5% du capital) au profit du groupe...

Publié le 12/12/2018

Pernod Ricard grimpe de 5,9% ce mercredi soir à 148,8 euros dans un volume plutôt significatif représentant près de 0,5% des parts, après l'offensive...

Publié le 12/12/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE   Tremblay-en-France, le 12 décembre 2018 Aéroports de Paris SA Trafic du mois de novembre 2018   En novembre 2018, le trafic de Paris Aéroport est en…

Publié le 12/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 12 décembre 2018 Impala reprend la participation d'Altamir au capital d'Albioma     Albioma a pris note de l'annonce,…