En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Pérou: réintégration des deux procureurs qui enquêtaient sur l'affaire Odebrecht

| AFP | 180 | Aucun vote sur cette news
Le président péruvien Martin Vizcarra présente à la presse le projet de loi déclarant le ministère public en situation d'urgence pour suspendre ses activités, avant la volte-face du procureur général Pedro Gonzalez Chavarry, le 2 janvier 2019 à Lima
Le président péruvien Martin Vizcarra présente à la presse le projet de loi déclarant le ministère public en situation d'urgence pour suspendre ses activités, avant la volte-face du procureur général Pedro Gonzalez Chavarry, le 2 janvier 2019 à Lima ( Cris BOURONCLE / AFP )

Le procureur général du Pérou, Pedro Gonzalez Chavarry, a réintégré mercredi dans leurs fonctions deux procureurs qui enquêtaient sur les affaires de corruption du groupe brésilien de BTP Odebrecht, deux jours après les avoir destitués, a annoncé le ministère public.

La décision, communiquée à la presse, "annule" la mise à l'écart de Rafael Vela et de Jose Domingo Perez, chargés également des dossiers de corruption présumée qui concernent quatre anciens présidents péruviens et la cheffe de l'opposition Keiko Fujimori.

Le revirement du procureur général est intervenu sous une forte pression de l'opinion publique, de la presse et du président péruvien Martin Vizcarra, la destitution de ces deux procureurs anti-corruption très populaires ayant suscité une large indignation.

Selon le communiqué du ministère public, le procureur général a expliqué avoir décidé cette réintégration "en prenant en considération la portée et l'importance des investigations liées à des délits de corruption de fonctionnaires et autres dans lesquels serait impliquée l'entreprise Odebrecht".

La réintégration des deux procureurs est survenue après que les deux magistrats désignés par M. Chavarry pour les remplacer ont refusé mercredi de prendre leurs fonctions, après les avoir acceptées lundi. L'un d'eux, Marcial Paucar, a expliqué à la presse leur décision par leur volonté "que les enquêtes ne soient pas compromises".

L'éviction des deux procureurs, décidée au nom d'une supposée violation du "principe de réserve" et d'un "manque de rigueur", était intervenue alors que fin décembre, José Domingo Perez avait lui-même accusé le procureur général Chavarry de dissimulation et d'obstruction concernant les enquêtes contre Odebrecht et contre Mme Fujimori.

Manifestations

L'équipe dirigée par le procureur Vela était chargée d'enquêter sur quatre anciens présidents péruviens. Alejandro Toledo (2001-2006) a fui aux Etats-Unis et fait l'objet d'une demande d'extradition. Ollanta Humala (2011-2016) a été emprisonné pendant neuf mois, jusqu'en juin. Alan Garcia (1985-1990 et 2006-2011) a tenté d'obtenir l'asile politique auprès de l'ambassade d'Uruguay, qui le lui a refusé. Et Pedro Pablo Kuczynski (2016-2018) a démissionné en mars.

Le procureur général Pedro Gonzalez Chavarry, le 20 juin 2018 à Lima
Le procureur général Pedro Gonzalez Chavarry, le 20 juin 2018 à Lima ( HO / ANDINA/AFP/Archives )

Keiko Fujimori, actuellement en détention préventive, est accusée d'avoir reçu des versements illégaux d'Odebrecht lors de sa campagne électorale de 2011.

Le président Vizcarra a écourté son séjour au Brésil, où il assistait mardi à l'investiture du président Jair Bolsonaro, afin de se joindre au mouvement contre l'éviction des deux procureurs.

Avant la volte-face du procureur général, M. Vizcarra avait présenté au Congrès un projet de loi déclarant le ministère public en situation d'urgence pour suspendre ses activités.

Il s'est ensuite réjoui de la réintégration des deux procureurs. "Il est très bien qu'une décision qui a été mise en question soit corrigée", a-t-il déclaré.

La décision initiale de M. Chavarry de destituer les deux procureurs a provoqué une indignation populaire qui ne faiblit pas malgré son revirement ultérieur.

De nouvelles manifestations doivent avoir lieu jeudi à Lima et dans d'autres villes du Pérou pour réclamer le départ du procureur général.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…