5 549.21 PTS
+0.13 %
5 546.5
+0.12 %
SBF 120 PTS
4 439.71
+0.17 %
DAX PTS
13 581.23
+0.87 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+0.00 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pays-Bas: confinement national des volailles après un cas de grippe aviaire

| AFP | 165 | Aucun vote sur cette news
Un cas de grippe aviaire de type H5, hautement pathogène, a été découvert dans un élevage de canards à Biddinghuizen, dans le centre des Pays-Bas
Un cas de grippe aviaire de type H5, hautement pathogène, a été découvert dans un élevage de canards à Biddinghuizen, dans le centre des Pays-Bas ( GEORGES GOBET / AFP/Archives )

Le gouvernement des Pays-Bas a ordonné vendredi le confinement de toutes les volailles du pays après un cas de grippe aviaire hautement pathogène de type H5 dans un élevage de canards, qui a nécessité l'abattage de 16.000 animaux.

"S'agissant d'une forme hautement pathogène (de grippe aviaire), une obligation de confinement est instaurée dans tous les Pays-Bas", a annoncé le ministère de l'Agriculture dans un communiqué.

Cette mesure, "prise par précaution pour réduire le risque de contamination supplémentaire", fait suite à la détection vendredi d'un cas de grippe aviaire de type H5, hautement pathogène, dans un élevage de canards à Biddinghuizen (centre), dont les quelque 16.000 volailles devaient être abattues vendredi.

Le ministère veut ainsi "empêcher la propagation du virus", le cas ayant été détecté dans une région où les élevages de volatiles sont nombreux: 23 d'entre eux sont situés dans un rayon de 10 km autour de l'élevage contaminé. Le confinement a également été ordonné dans les zoos ainsi que chez les particuliers.

Un foyer de grippe aviaire faiblement pathogène avait été détecté en octobre aux Pays-Bas dans un élevage de poules pondeuses. L'ensemble des 42.000 volailles qui s'y trouvaient avaient été abattues.

Une épidémie de grippe aviaire serait un nouveau coup dur pour le secteur avicole néerlandais, déjà au centre de la crise des oeufs contaminés au fipronil qui s'était répandue en Europe en août.

Des millions d'oeufs avaient été détruits et retirés des rayons dans les supermarchés à travers le continent après la découverte de la contamination au fipronil, un insecticide utilisé pour les animaux de compagnie mais dont l'emploi est interdit dans l'Union européenne sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

  Paris, 23 janvier 2018 - Atos, leader international de la transformation digitale, annonce aujourd'hui que sa solution de gestion des identités et accès « Evidian IAM » a…

Publié le 23/01/2018

Louis Capital Markets Midcap Partners estime qu'il est encore trop tôt pour se positionner sur ID Logistics en dépit d'une année 2017 blanche...

Publié le 23/01/2018

Plus perfectionné que son frère jumeau...

Publié le 23/01/2018

Après les récents succès enregistrés à Ajaccio, Le Mans, Romans, Lisieux, Cœur Côte Fleurie, Carcan-Maubuisson, Beaune ou encore Troyes, l'activité eau de Veolia en France vient de remporter…

Publié le 23/01/2018

Les six bouleversements principaux annoncés par l'équipe Bompard pour transformer le groupe en cinq ans...

CONTENUS SPONSORISÉS