5 384.03 PTS
-1.22 %
5 373.00
-1.29 %
SBF 120 PTS
4 314.39
-1.21 %
DAX PTS
12 627.67
-1.61 %
Dowjones PTS
24 987.47
-0.41 %
7 251.41
+0.00 %
Nikkei PTS
22 278.48
-1.77 %

Pavageau (FO) veut unir les syndicats pour proposer un "agenda social" au Medef

| AFP | 122 | 5 par 1 internautes
Pascal Pavageau le 4 avril 2018 à Paris, nouveau secrétaire général de Force ouvrière
Pascal Pavageau le 4 avril 2018 à Paris, nouveau secrétaire général de Force ouvrière ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Pascal Pavageau, secrétaire général de FO, demandera à rencontrer "très rapidement" le futur président du Medef avec l'objectif d'entamer des négociations sociales dès "septembre", a-t-il indiqué lundi, espérant faire l'unité syndicale autour de cette proposition.

L'assemblée générale du Medef élira le successeur de Pierre Gattaz le 3 juillet. En attendant, le conseil exécutif de l'organisation patronale se réunit ce lundi pour choisir son candidat préféré entre Alexandre Saubot, Geoffroy Roux de Bézieux, Patrick Martin et Olivier Klotz.

Quand l'un des quatre aura été élu, "je lui ferai la demande de le rencontrer très rapidement", a déclaré M. Pavageau sur BFM Business.

"La première des choses que nous allons lui demander, dès qu'il sera élu, c'est l'agenda social", en vue d'entamer "dès le mois de septembre" des "négociations interprofessionnelles" avec "l'ensemble des organisations syndicales et patronales", a-t-il poursuivi, tout en proposant d'aborder des sujets comme le "télétravail", la "santé au travail" ou encore le "retour à l'emploi des travailleurs handicapés".

Le numéro un de Force ouvrière espère faire l'unité syndicale autour de cette proposition, à travers "un courrier commun des cinq confédérations" (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC). "C'est le sens de mes échanges avec les autres secrétaires généraux et présidents des confédérations", a-t-il ajouté.

"Je pense que les interlocuteurs sociaux doivent retrouver la table de la négociation interprofessionnelle au niveau national sans attendre quoi que ce soit de la part du gouvernement", a insisté Pascal Pavageau.

Sur ce sujet, M. Pavageau et son homologue de la CFDT, Laurent Berger, sont sur la même longueur d'onde. M. Berger a lui aussi annoncé, lors du congrès de son syndicat la semaine dernière, qu'il allait proposer cet été au patronat de construire "un agenda social autonome" de celui imposé par l'exécutif.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Par courrier reçu le 19 juin 2018 par l'AMF, la société par actions simplifiée Eximium, contrôlée par M...

Publié le 19/06/2018

Plus de 50% des actionnaires ont opté pour ce règlement...

Publié le 19/06/2018

Elon Musk, le PDG de Tesla, a accusé un salarié d'avoir commis un « sabotage important et préjudiciable » au groupe, a rapporté hier soir CNBC. Le média américain explique qu’il a pu se…

Publié le 19/06/2018

Sous pression...

Publié le 19/06/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...