En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 889.52 PTS
+0.28 %
4 891.50
+0.36 %
SBF 120 PTS
3 859.45
+0.21 %
DAX PTS
12 600.87
-0.36 %
Dow Jones PTS
26 828.47
+0.62 %
11 096.54
+0.38 %
1.179
+0.31 %

Pas de retour du trafic aérien mondial au niveau d'avant-crise avant 2024, selon IATA

| AFP | 276 | 5 par 2 internautes
Le trafic aérien mondial ne retrouvera pas son niveau d'avant-crise avant 2024, pénalisé par l'incertitude sur l'ouverture des frontières
Le trafic aérien mondial ne retrouvera pas son niveau d'avant-crise avant 2024, pénalisé par l'incertitude sur l'ouverture des frontières ( Tobias SCHWARZ / AFP )

Le trafic aérien mondial ne retrouvera pas son niveau d'avant-crise avant 2024, en raison notamment des incertitudes sur les ouvertures des frontières qui pèsent sur les voyages internationaux, a indiqué mardi l'Association internationale du transport aérien (Iata).

"Nous estimons maintenant que le niveau (de trafic) de 2019 ne sera pas atteint avant 2024, soit un an plus tard que ce que nous avions prévu précédemment", a déclaré Brian Pearce, le responsable financier de l'Iata, au cours d'une conférence de presse. Il a invoqué un rétablissement du trafic plus lent que prévu en mai et en juin et les incertitudes qui demeurent sur la levée des restrictions aux frontières.

Le deuxième semestre "verra un rétablissement (du trafic) plus lent que ce que nous avions espéré, nous l'avons déjà constaté en mai et en juin", a-t-il ajouté, constatant que la recrudescence du Covid-19 dans un certain nombre de pays freinait la réouverture des frontières.

L'organisation estime désormais que la chute du trafic en 2020 sera de 63% contre 55% auparavant.

"Les projections dépendent beaucoup de la manière dont les pays contrôlent le virus", a-t-il noté, estimant que l'arrivée d'un vaccin contre le Covid-19 pourrait améliorer la situation des compagnies aériennes.

Par ailleurs, "le Royaume-Uni a arrêté ses liaisons avec l'Espagne et cela a créé de l'incertitude", a-t-il poursuivi, constatant enfin l'absence de réouvertures massives des liaisons long-courrier, "en particulier pour les voyages transatlantiques".

L'organisation, qui regroupe 290 compagnies aériennes, estime à 419 milliards le manque à gagner en 2020 pour le secteur, en raison de la crise du coronavirus. Soit une baisse de moitié des recettes mondiales du secteur de l'aviation commerciale.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 03/08/2020

Le président américain Donald Trump a menacé, tour à tour, de forcer le chinois ByteDance à céder l'application TikTok, puis de la bannir des Etats-Unis tout court ( Lionel BONAVENTURE, JIM…

Publié le 03/08/2020

Vent et fortes vagues à Juno Beach Pier à l'approche de la tempête tropicale Isaias, le 2 août 2020 en Floride ( JOE RAEDLE / Getty/AFP )La tempête tropicale Isaias remontait lundi la côte…

Publié le 03/08/2020

Les marchés européens sont attendus en légère hausse alors que Wall Street a accru ses gains en fin de séance vendredi. La semaine culminera avec l'emploi américain vendredi. Les investisseurs…

Publié le 01/08/2020

Les joueurs du Paris SG sur le podium avec la Coupe de la Ligue après leur victoire en finale sur Lyon le 31 juillet 2020 au Stade de France ( FRANCK FIFE / AFP )La confiance des titres mais une…

Publié le 01/08/2020

Une femme et ses enfants masqués à Amarateca, près de Tegucigalpa (Honduras), le 31 juillet 2020 ( Orlando SIERRA / AFP )L'économie mondiale enregistre un plongeon historique, avec une forte…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 04/08/2020

ACTIA GROUPChiffre d'affaires 1er semestre (Avant ouverture)PHARMAGEST INTERACTIVEChiffre d'affaires 1er semestresource : AOF

Publié le 04/08/2020

9h50 en FranceIndices des directeurs d'achat pour le secteur des services et Composite en juillet9h55 en AllemagneIndices des directeurs d'achat pour le secteur des services et Composite en…

Publié le 04/08/2020

Une erreur s'est glissée dans le titre de notre dépêche précédente sur Accor. Il s'agit des résultats du premier semestre.Accor a enregistré au premier semestre une perte nette, part du groupe,…

Publié le 04/08/2020

Accor a enregistré au premier semestre une perte nette, part du groupe, de 1,51 milliard d’euros contre un profit de 141 millions d’euros un an plus tôt. Le groupe hôtelier a enregistré 1…

Publié le 04/08/2020

Neurones a publié des revenus au premier semestre 2020 en croissance organique de 0,4% à 254,4 millions d'euros. L'expert des services informatiques souligne que dans le contexte très particulier…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne