5 352.76 PTS
-0.25 %
5 345.50
-0.28 %
SBF 120 PTS
4 261.05
-0.22 %
DAX PTS
13 015.04
-1.16 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Paradise papers: le juge Van Ruymbeke se méfie de l'"apparence de légalité" des montages

| AFP | 168 | Aucun vote sur cette news
Le juge Renaud Van Ruymbeke à Paris le 31 mars 2015
Le juge Renaud Van Ruymbeke à Paris le 31 mars 2015 ( ERIC FEFERBERG / AFP/Archives )

Le juge anticorruption français Renaud Van Ruymbeke a mis en garde vendredi contre "l'apparence de la légalité" donnée par les montages financiers révélés par les Paradise Papers, n'excluant pas qu'ils aient pu servir à masquer de la fraude fiscale ou de la corruption.

"Quand vous engagez une armée d'avocats fiscalistes spécialisés, que vous faites des montages très sophistiqués pour ne pas payer l'impôt (...) où est la frontière entre l'évasion fiscale, dite légale, et la fraude fiscale ?", s'est interrogé le magistrat sur la radio France Inter. "La frontière n'est pas aussi nette", a-t-il affirmé.

"Ca a les apparences de la légalité, parce qu'on va jouer sur des différences de loi, de fiscalité. Mais dès lors qu'on crée des montages - on appelle ça du blanchiment - avec des (sociétés) offshores pour ne pas payer l'impôt, le problème est posé", a poursuivi le doyen des juges d'instruction du pôle financier à Paris.

"Pourquoi est-ce qu'on cache ? D'où vient l'argent qui ressort comme ça dans ces structures ?", s'est encore demandé le juge de 65 ans. "Je ne suis pas certain que ce soit une origine parfaitement légale", dit-il citant des soupçons possibles de corruption, blanchiment de fraude fiscale ou de trafic de stupéfiants.

Interrogé sur les réformes législatives à mettre en place en Europe, le juge a pointé l'existence "des États qui bloquent parce qu'ils défendent leurs propres intérêts, parce qu'ils en vivent", notamment Chypre et Malte.

"Chypre est un des points noirs en Europe", a déclaré le magistrat. "Pourquoi l'Europe ne fait pas le ménage. Est-ce qu'il y a une volonté politique commune ?"

Le juge a également dénoncé les obstacles dans la coopération judiciaire internationale, venant de pays qui "signent des conventions internationales pour ne pas être sur la liste noire" des paradis fiscaux mais sans coopérer réellement.

"Si vous avez de l'argent à cacher, allez à Maurice: toutes les demandes qu'on envoie à Maurice, on n'a pas de réponse", a déploré le juge, citant également Dubaï dont les autorités "n'exécutent pas les mandats d'arrêts" et "ne donnent pas les relevés bancaires".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB), un comité de surveillance et de suivi indépendant, avait formulé une recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de…

Publié le 22/11/2017

Spineway a annoncé qu'il ne souhaitait plus communiquer sur l'atteinte de l'équilibre financier pour l'exercice 2018. Cet objectif demeure toutefois clé dans la stratégie du groupe. Fort de la…

Publié le 22/11/2017

Les deux premiers véhicules ATM Full Elec ont été réceptionnés le 16 novembre dernier par BLYYD

Publié le 22/11/2017

Conformément à l'annonce faite le 17 octobre 2017, les actionnaires d'Assystem S.A. se sont réunis en assemblée générale extraordinaire le 22 novembre 2017 et ont approuvé la résolution…

Publié le 22/11/2017

L'actif est situé à Toulouse Blagnac et sera achevé mi-2019

CONTENUS SPONSORISÉS