En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 480.47 PTS
+0.08 %
5 477.50
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 389.35
+0.11 %
DAX PTS
12 364.10
+0.11 %
Dowjones PTS
26 562.05
+0.00 %
7 548.75
+0.00 %
1.178
+0.25 %

Paradise papers: le juge Van Ruymbeke se méfie de l'"apparence de légalité" des montages

| AFP | 374 | Aucun vote sur cette news
Le juge Renaud Van Ruymbeke à Paris le 31 mars 2015
Le juge Renaud Van Ruymbeke à Paris le 31 mars 2015 ( ERIC FEFERBERG / AFP/Archives )

Le juge anticorruption français Renaud Van Ruymbeke a mis en garde vendredi contre "l'apparence de la légalité" donnée par les montages financiers révélés par les Paradise Papers, n'excluant pas qu'ils aient pu servir à masquer de la fraude fiscale ou de la corruption.

"Quand vous engagez une armée d'avocats fiscalistes spécialisés, que vous faites des montages très sophistiqués pour ne pas payer l'impôt (...) où est la frontière entre l'évasion fiscale, dite légale, et la fraude fiscale ?", s'est interrogé le magistrat sur la radio France Inter. "La frontière n'est pas aussi nette", a-t-il affirmé.

"Ca a les apparences de la légalité, parce qu'on va jouer sur des différences de loi, de fiscalité. Mais dès lors qu'on crée des montages - on appelle ça du blanchiment - avec des (sociétés) offshores pour ne pas payer l'impôt, le problème est posé", a poursuivi le doyen des juges d'instruction du pôle financier à Paris.

"Pourquoi est-ce qu'on cache ? D'où vient l'argent qui ressort comme ça dans ces structures ?", s'est encore demandé le juge de 65 ans. "Je ne suis pas certain que ce soit une origine parfaitement légale", dit-il citant des soupçons possibles de corruption, blanchiment de fraude fiscale ou de trafic de stupéfiants.

Interrogé sur les réformes législatives à mettre en place en Europe, le juge a pointé l'existence "des États qui bloquent parce qu'ils défendent leurs propres intérêts, parce qu'ils en vivent", notamment Chypre et Malte.

"Chypre est un des points noirs en Europe", a déclaré le magistrat. "Pourquoi l'Europe ne fait pas le ménage. Est-ce qu'il y a une volonté politique commune ?"

Le juge a également dénoncé les obstacles dans la coopération judiciaire internationale, venant de pays qui "signent des conventions internationales pour ne pas être sur la liste noire" des paradis fiscaux mais sans coopérer réellement.

"Si vous avez de l'argent à cacher, allez à Maurice: toutes les demandes qu'on envoie à Maurice, on n'a pas de réponse", a déploré le juge, citant également Dubaï dont les autorités "n'exécutent pas les mandats d'arrêts" et "ne donnent pas les relevés bancaires".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Actualité décidément chargée dans l'industrie du luxe...

Publié le 25/09/2018

Un outil d'analyse dédié aux gestionnaires d'actifs

Publié le 25/09/2018

Manchester United a vu ses résultats financiers nettement reculer sur l'exercice clos fin juin, le club mancunien coté à Wall Street essuyant même une...

Publié le 25/09/2018

A l'image du secteur, Air France KLM enregistre une deuxième séance consécutive dans le rouge (-3,7% à 8,3 euros), victime de la hausse des cours du...

Publié le 25/09/2018

STMicroelectronics,leader mondial dont les clients couvrent toute la gamme des applications électroniques, a annoncé son entrée dans les indices développement durable du Dow Jones (DJSI - Dow…