En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 979.12 PTS
-1.47 %
4 965.00
-1.68 %
SBF 120 PTS
3 976.92
-1.79 %
DAX PTS
11 267.22
-2.23 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.148
+0.12 %

Paradise Papers: Dassault Aviation affirme avoir agi dans le cadre de la loi

| AFP | 479 | Aucun vote sur cette news
Le Rafale de Dassault Aviation, le 25 juin 2017 au salon du Bourget à Paris
Le Rafale de Dassault Aviation, le 25 juin 2017 au salon du Bourget à Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Mise en cause par les Paradise Papers, Dassault Aviation a confirmé avoir mis en place, dans le cadre des lois en vigueur, des sociétés de location-financement à l'île de Man afin de répondre aux besoins de financement de clients.

L'avionneur dit dans un communiqué avoir créé "sept sociétés de location-financement à l'île de Man, uniquement entre 2008 et 2012, pour répondre aux besoins de financement de clients dans un contexte de crise financière". Ce dispositif a représenté 2% du nombre d'avions d'affaires Falcon livrés dans le monde pour la période 2008-2012.

"Aucune structure d'optimisation fiscale n'a été mise en place par la société pour échapper à l'impôt français ou à la TVA française", affirme-t-il.

Selon Dassault Aviation, "l'île de Man a été choisie pour des raisons liées à des facilités opérationnelles et de gestion administrative". Il s'agit, dit_elle, d'"un territoire communautaire européen en matière de TVA (qui) ne figure pas dans la liste des États non coopératifs d'un point de vue fiscal".

Le constructeur du Rafale et des Falcon souligne que ses ventes directes et financements d'avions d'affaires s'effectuent dans le cadre des lois et règlementations en vigueur. "Toutes ces opérations étant régulièrement contrôlées par les autorités fiscales françaises", dit-il.

S'il "exerce son contrôle sur les opérations aboutissant à la livraison des avions à ses clients", les lieux d'immatriculation et les régimes d'exploitation des avions livrés "relèvent quant à eux exclusivement du choix des clients", dit-il.

Dassault Aviation affirme respecter "toutes ses obligations fiscales et à ce titre acquitte ses impôts et taxes dans les pays où elle exerce son activité industrielle, soit très majoritairement en France ainsi qu'aux Etats-Unis au titre de sa filiale américaine".

"La nécessité d'aller vers des règles internationales d'harmonisation en matière fiscale est un sujet politique que nous soutenons afin d'assurer une équité commerciale mondiale", déclare l'avionneur.

Selon les "Paradise Papers", révélations du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), basées sur la fuite de 13,5 millions de documents financiers, notamment publiés par Le Monde, Dassault a joué un "rôle actif" dans des montages destinés à éviter à ses clients d'acquitter la TVA sur les jets privés, via l'île de Man.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...

Publié le 23/10/2018

Eurofins a fait état d’une progression de 30,6% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, à 955 millions d’euros. La croissance organique est ressortie à plus de 5%, en ligne avec…

Publié le 23/10/2018

MDxHealth plonge de 12% à 2,29 euros dans un volume épais ce mardi...

Publié le 23/10/2018

AXA annonce avoir conclu un accord avec Fairfax Financial Holdings Limited afin de céder toutes ses activités d’assurance en Ukraine et de quitter le marché ukrainien. Selon cet accord, Fairfax…

Publié le 23/10/2018

STMicroelectronics est une nouvelle fois victime des prévisions décevantes d'un de ses concurrents...