En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 358.17 PTS
-0.84 %
5 376.00
-0.50 %
SBF 120 PTS
4 309.44
-0.47 %
DAX PTS
12 331.43
-0.22 %
Dowjones PTS
25 299.92
+0.45 %
7 447.17
+0.00 %
1.131
-0.30 %

Or : le métal jaune flirte avec les 1.300$ l'once

| Boursier | 249 | Aucun vote sur cette news

Le cours de l'once d'or est remonté au plus haut depuis 6 semaines, lundi, franchissant en séance le seuil psychologique des 1.300$ l'once sur le Comex.

Or : le métal jaune flirte avec les 1.300$ l'once
Credits CPoR

En dépit de l'ascension des marchés d'actions américains à des sommets historiques, le cours de l'or est reparti à la hausse ces dernières semaines, et semble déterminé à signer une année de hausse à deux chiffres.

Le cours de l'once d'or est remonté lundi au plus haut depuis 6 semaines, franchissant en séance le seuil psychologique des 1.300$ l'once sur le Comex. Le cours de l'once a fini à 1.298,80$ l'once (+0,54%) pour le contrat à terme de février.

Le métal jaune a gagné près de 13% (+12,7%) depuis le 1er janvier, exprimé en dollars, ce qui serait sa meilleure année depuis 2010 si cette hausse se confirmait d'ici à la fin de l'année. Toutefois, exprimé en euros, cela correspond à une stagnation, dans la mesure où la devise européenne s'est appréciée de 13% face au billet vert depuis le début 2017... La faiblesse du dollar est d'ailleurs l'un des facteurs qui poussent les investisseurs à privilégier l'or comme valeur-refuge.

Selon les analystes, le métal jaune profite à la fois des incertitudes géopolitiques latentes (Corée du Nord, tensions Iran-Arabie saoudite...) et des divisions au sein de la Fed sur la future politique monétaire américaine.

La persistance de taux bas par rapport à leur moyenne historique donne de l'attrait à des placements sans rendement comme l'or. Les Minutes de la dernière réunion de la Fed, publiées la semaine dernière, ont montré que les membres de la Fed s'inquiètent de la faiblesse de l'inflation aux Etats-Unis, un facteur qui pourrait ralentir le rythme de la remontée des taux directeurs l'an prochain.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

Les marchés européens terminent la matinée avec un biais négatif tandis que les futures sur indices américains annoncent une rechute de Wall Street. Dans des volumes limités par le jour férié…

Publié le 15/08/2018

Les investisseurs continuent à surveiller de près les tensions commerciales à travers le monde et la situation en Turquie.

Publié le 15/08/2018

Goldman Sachs ne disposait pas de mandat lors du 'tweet' récent de Musk

Publié le 15/08/2018

Après un exercice 2017 décevant

Publié le 15/08/2018

Air France-KLM (+0,73% à 8,842 euros) est une nouvelle fois à l'honneur à la Bourse de Paris. A l'affût de toute information suggérant un règlement rapide de la question de la gouvernance de la…