En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 971.79 PTS
-0.65 %
6 002.50
-0.07 %
SBF 120 PTS
4 706.86
-0.64 %
DAX PTS
13 388.42
-0.94 %
Dow Jones PTS
29 160.09
-0.09 %
9 216.98
+0.31 %
1.105
-0.01 %

Or : le métal bondit après l'attaque américaine en Irak

| Boursier | 516 | Aucun vote sur cette news

L'or pointe en nette hausse en cette fin de semaine avec une once qui grimpe de 1% à 1...

Or : le métal bondit après l'attaque américaine en Irak
Credits CPoR

L'or pointe en nette hausse en cette fin de semaine avec une once qui grimpe de 1% à 1.544 dollars sur le Comex, au plus haut depuis début septembre. Le métal est porté par les craintes d'embrasement au Moyen-Orient après que les Etats-Unis eurent annoncé avoir tué le général Qassem Soleimani, commandant d'une unité d'élite des forces iraniennes et fer de lance de l'influence militaire grandissante de Téhéran dans la région. Le commandant Abou Mahdi al Mouhandis, à la tête d'une importante milice irakienne et conseiller du général Soleimani, a aussi été tué dans l'attaque américaine à l'aéroport de Bagdad, a déclaré un porte-parole des miliciens.

De violentes manifestations ont eu lieu mardi devant l'ambassade des Etats-Unis à Bagdad après des frappes américaines contre des sites du Hezbollah irakien (Kataïb Hezbollah), un mouvement armé fondé par Al Mouhandis et soutenu par Téhéran. Le leader suprême de l'Iran, l'Ayatollah Ali Khamenei, a juré que de "sévères représailles" attendent ceux qui ont tué le commandant.

"Nous ne sommes qu'au troisième jour de l'année et une grosse dose d'incertitude géopolitique vient d'arriver sur le bureau des investisseurs", résume Jeffrey Halley, analyste senior du courtier OANDA pour l'Asie-Pacifique. "Je vois mal comment l'Iran pourrait ne pas riposter. Je pense en premier lieu aux installations pétrolières et aux tankers".

Malgré l'atténuation du conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis et les nouveaux sommets atteints par Wall Street, le métal continue à attirer les investisseurs après une année 2019 marquée par une hausse des cours de 19%, soit la meilleure performance de la relique barbare depuis 2010.

Bloomberg rappelle par ailleurs que janvier est historiquement le meilleur mois pour l'or. Si les cours affichent ainsi la progression moyenne de 2,7% enregistrée au cours des 20 derniers mois de janvier, ils dépasseront le sommet de six ans atteint en septembre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2020

Goldman Sachs vise désormais les 169 euros pour l'action Safran.

Publié le 23/01/2020

Le Groupe Samse maintient sa stratégie de développement de son maillage existant des agences de négoces et des magasins de bricolage...

Publié le 23/01/2020

Les actions Hoffmann Green seront définitivement acquises par les bénéficiaires le 13 janvier 2022 sur condition de présence à cette date...

Publié le 23/01/2020

Au 31 décembre 2019, la trésorerie brute ressortait à 8 ME...

Publié le 23/01/2020

Le titre Renault a chuté de plus de 5% jeudi à 36,98 euros sur le marché parisien, de retour au plus bas depuis la fin 2012.