En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 823.06 PTS
+0.37 %
5 817.5
+0.34 %
SBF 120 PTS
4 580.89
+0.18 %
DAX PTS
13 073.62
+0.14 %
Dow Jones PTS
27 677.79
+0.1 %
8 308.40
+0. %
1.109
-0.08 %

Opération pour déloger les indépendantistes qui bloquent l'autoroute France-Espagne

| AFP | 226 | 1 par 1 internautes
Des indépendantistes catalans bloquent l'autoroute entre l'Espagne et la france, à La Jonquère, le 11 novembre 2019
Des indépendantistes catalans bloquent l'autoroute entre l'Espagne et la france, à La Jonquère, le 11 novembre 2019 ( RAYMOND ROIG / AFP )

Une opération conjointe des forces de l'ordre française et espagnole a débuté mardi matin pour déloger les manifestants indépendantistes qui bloquent depuis la veille l'autoroute reliant la France et l'Espagne, selon les autorités françaises.

"Une opération franco-espagnole pour débloquer l'axe est en cours depuis 07H30", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la préfecture des Pyrénées-Orientales.

Les deux sens de circulation sur l'A9 étant bloqués, la mobilisation occasionne des perturbations sur le réseau routier secondaire. Lundi soir, la fermeture de l'autoroute a été étendue côté français jusqu'à Narbonne (à quelque 90 km de la frontière).

Des centaines d'indépendantistes catalans bloquent depuis lundi l'autoroute Montpellier-Barcelone et ils ont prévu de poursuivre le blocage mardi et mercredi.

La plateforme "Tsunami démocratique" et des Comités de défense de la République (CDR), formés de collectifs d'indépendantistes radicaux, sont aux commandes de l'opération, déclenchée le lendemain du scrutin législatif en Espagne.

Ce blocage est une nouvelle action de protestation contre la condamnation mi-octobre de neuf dirigeants indépendantistes catalans à de lourdes peines de prison pour leur rôle dans la tentative de sécession de 2017.

En Catalogne, les trois partis indépendantistes ont gagné un siège et comptent 23 députés à la chambre sur les 48 sièges en jeu dans la région.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Ipsen chute de 22% à 76,60 euros, pénalisé par une mauvaise nouvelle. A la suite de discussions avec la FDA, le laboratoire français a suspendu deux études évaluant palovarotène dans le…

Publié le 06/12/2019

Excès baissier ?

Publié le 06/12/2019

Celyad s'est vu octroyer 2,5 millions d'euros de financement non-dilutif...

Publié le 06/12/2019

Lourde sanction boursière

Publié le 06/12/2019

Du jamais vu ! Ipsen s'effondre de plus de 21% à 77,3 euros en matinée, plombé par l'annonce de la suspension clinique partielle de deux études...