5 436.87 PTS
-1.18 %
5 420.50
-1.36 %
SBF 120 PTS
4 349.52
-1.26 %
DAX PTS
12 811.74
-1.53 %
Dowjones PTS
24 833.05
-1.03 %
7 186.16
-0.96 %
Nikkei PTS
22 680.33
-0.75 %

Onze vaccins obligatoires pour les enfants à partir du 1er janvier (Buzyn)

| AFP | 364 | Aucun vote sur cette news
L'entrée en vigueur des onze vaccins obligatoires pour les enfants sera effective à partir du 1er janvier, a précisé jeudi la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.
L'entrée en vigueur des onze vaccins obligatoires pour les enfants sera effective à partir du 1er janvier, a précisé jeudi la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. ( Lukas Schulze / DPA/AFP/Archives )

L'entrée en vigueur des onze vaccins obligatoires pour les enfants sera effective à partir du 1er janvier, a précisé jeudi la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Les onze vaccins obligatoires "ce sera à partir du 1er janvier", a dit la ministre sur CNews.

"Nous laisserons évidemment le temps aux familles de se mettre en ordre de marche car il est hors de question de pousser les gens à vacciner dans l'urgence", a dit Mme Buzyn. "Mais, a-t-elle insisté, l'idée c'est que les 15% des enfants (non vaccinés) qui mettent en danger les autres et qui favorisent la réémergence d'épidémies pour lesquelles il y a des morts aujourd'hui se mettent en ordre de marche pour protéger le reste de la population".

Aujourd'hui seuls trois vaccins infantiles sont obligatoires en France: contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP).

Huit autres sont seulement recommandés: coqueluche, rougeole, oreillons, rubéole, hépatite B, bactérie Haemophilus influenzae, pneumocoque, méningocoque C. La ministre veut rendre ces huit vaccins également obligatoires.

L'annonce sur les vaccins obligatoires a été faite en juillet, suscitant une polémique notamment de la part des anti-vaccins.

Les parents récalcitrants encourent en théorie jusqu'à six mois de prison et 3.750 euros d'amende. Mais la ministre avait précisé cet été envisager dans le projet de loi sur la vaccination infantile une clause d'exemption pour les parents farouchement opposés à la vaccination.

"Mon objectif n'est pas de sanctionner. l'objectif de cette obligation c'est de rendre la confiance aux Français", a-t-elle dit jeudi.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/06/2018

Contre la tendance générale, LDLC aligne une cinquième séance de progression ce lundi...

Publié le 18/06/2018

La République togolaise et Thales Alenia Space annoncent avoir signé un contrat portant sur la fourniture à Lomé d'une station sol destinée à des...

Publié le 18/06/2018

Perspectives alléchantes

Publié le 18/06/2018

Edenred a profité d'une conférence organisée par Barclays pour faire passer un message rassurant concernant la situation au Brésil. Le Brésil, deuxième marché du groupe de services prépayés…

Publié le 18/06/2018

En queue de CAC40, Engie abandonne près de 4% à 13,4 euros en ce début de semaine, pénalisé par une information venue de a filiale belge Electrabel...