En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 690.78 PTS
+0.56 %
5 654.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 485.48
+0.47 %
DAX PTS
12 468.01
+0.08 %
Dowjones PTS
26 935.07
-0.59 %
7 823.55
-0.99 %
1.102
+0.01 %

OMC: la Corée du Sud va déposer plainte contre les restrictions imposées par Tokyo

| AFP | 770 | 4.20 par 5 internautes
Manifestation contre les restrictions décidées par le Japon sur les exportations sud-coréennes, le 3 août 2019 à Séoul
Manifestation contre les restrictions décidées par le Japon sur les exportations sud-coréennes, le 3 août 2019 à Séoul ( Jung Yeon-je / AFP/Archives )

La Corée du Sud a annoncé mercredi qu'elle déposera plainte devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à propos des restrictions imposées par Tokyo sur les exportations sud-coréennes, dans un contexte de tensions entre les deux voisins asiatiques.

Séoul et Tokyo sont en proie à un différend diplomatique et commercial depuis que le Japon a décidé d'accroître les contrôles pour trois produits chimiques nécessaires entre autres à la fabrication de smartphones et de téléviseurs.

Ces mesures ont été adoptées après que des tribunaux sud-coréens ont exigé d'entreprises japonaises qu'elles dédommagent des Sud-Coréens forcés de travailler dans leurs usines durant l'occupation japonaise.

Les deux pays se sont mutuellement rayés de la liste des partenaires commerciaux. La Corée du Sud a également mis fin à un accord de partage de renseignements militaires avec le Japon.

"La restriction des livraisons de trois produits chimiques est motivée par une décision de la Cour suprême sur la question du travail forcé", a affirmé mercredi la ministre du Commerce, Yoo Myung-hee, lors d'une conférence de presse.

"Prendre pour cible la Corée du Sud est contraire aux principes de l'OMC interdisant les pratiques discriminatoires", a-t-elle affirmé.

Manifestation contre les restrictions décidées par le Japon sur les exportations sud-coréennes, le 13 août 2019 à Séoul
Manifestation contre les restrictions décidées par le Japon sur les exportations sud-coréennes, le 13 août 2019 à Séoul ( Jung Yeon-je / AFP/Archives )

La Corée du Sud étant le principal fabriquant de puces et d'écrans dans le monde, ces restrictions sur les exportations de ces produits chimiques vitaux font peser "une grande incertitude" sur l'économie internationale, selon elle.

Mme Yoo a indiqué que la Corée du Sud demandera, dans un premier temps à l'OMC, la mise en place d'une concertation bilatérale afin de tenter de résoudre ce problème.

Tokyo a justifié ces mesures par "une perte de confiance" envers Séoul, accusant aussi son voisin d'avoir mal géré les matériaux sensibles importés du Japon.

Pour la Corée du Sud, il s'agit de mesures de représailles en réponse à un conflit historique.

Les deux pays sont des alliés des Etats-Unis, et font face à la politique de plus en plus agressive de la Chine et à la menace que représente depuis longtemps la Corée du Nord.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.20
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2019

Ipsen présentera de nouvelles données dans le cadre de la 13e conférence annuelle de l'International Liver Cancer Association (ILCA 2019)...

Publié le 20/09/2019

Advicenne, une société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour maladies orphelines,...

Publié le 20/09/2019

Au 1er semestre 2019, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 2...

Publié le 20/09/2019

Les Nouveaux Constructeurs communique aujourd'hui ses résultats du 1er semestre 2019...

Publié le 20/09/2019

Advicenne a annoncé l'acceptation de huit posters portant sur son produit phare pour la présentation lors des conférences internationales de référence dans le domaine de la néphrologie au cours…