5 317.37 PTS
-
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
-
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
22 189.80
+1.36 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Oeufs contaminés: le gouvernement néerlandais estime les pertes à 33 millions d'euros

| AFP | 176 | Aucun vote sur cette news
En moyenne, les élevage de volailles ont subi 120.000 euros de dommages initiaux, évalue le gouvernement néerlandais
En moyenne, les élevage de volailles ont subi 120.000 euros de dommages initiaux, évalue le gouvernement néerlandais ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Le gouvernement néerlandais a évalué mercredi à au moins 33 millions d'euros les pertes financières des éleveurs de volailles consécutives au scandale des oeufs contaminés à l'insecticide fipronil.

"Les dommages directs causés dans le secteur de la volaille dans lequel a été utilisé le fipronil sont estimés à 33 millions d'euros", ont écrit deux ministres dans une lettre au Parlement.

"De cela, 16 millions d'euros résultent du blocage subséquent, et 17 millions à cause des mesures qui ont dû être prises pour que les élevages se débarrassent du fipronil", ont expliqué les ministres, se basant pour cette première estimation officielle sur une étude menée par l'unité de recherche économique de l'Université de Wageningen (centre).

En moyenne, les élevages de volailles ont subi 120.000 euros de dommages initiaux, ont-ils ajouté.

Ces pertes incluent les frais de rappels et d'interruption de la production, ainsi que les pertes subies par le secteur de la distribution. D'autres dommages en lien avec la chaîne alimentaire des oeufs n'ont pas encore été quantifiés.

Dans leur lettre, la ministre de la Santé Edith Schippers et le secrétaire d'Etat aux Affaires économiques Martijn van Dam ont également révélé qu'un deuxième insecticide "modérément toxique" avait été utilisé par Chickfriend, le prestateur de services incriminé dans l'affaire du fipronil.

Il s'agit de l'amitraz, utilisé dans un seul élevage bovin et avicole pour tuer les mouches, et non pas pour éradiquer le pou rouge dans les poulaillers, selon la lettre.

Alors que les propriétaires de Chickfriend sont en détention provisoire après avoir brièvement comparu devant la justice la semaine dernière, les parlementaires néerlandais doivent débattre des retombées de la crise jeudi.

Les élevages "sont frappés par des coûts élevés et font face à la faillite s'ils ne reçoivent aucun soutien financier", a déclaré mercredi le président de la Fédération néerlandaise des agriculteurs et des maraîchers Eric Hubers dans une lettre à Martijn van Dam, également envoyée à l'AFP.

Plus tôt ce mois-ci, une branche de cette organisation avait estimé les pertes totales à au moins 150 millions d'euros.

Des millions d'oeufs ont été détruits et retirés des rayons dans les supermarchés à travers l'Europe et des dizaines d'élevages ont été bloqués depuis la découverte le 1er août de la contamination au fipronil, un insecticide courant utilisé pour les animaux de compagnie contre les puces et les tiques, mais qui est interdit pour les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l'Union européenne.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

Paris, France, le 23 février 2018 : EURO Ressources S.A. (« EURO » ou la « Société ») (Paris : EUR) a publié aujourd'hui ses résultats financiers audités,…

Publié le 23/02/2018

Cette transaction est soumise à l'approbation des autorités de la concurrence néerlandaises...

Publié le 23/02/2018

543.556 actions nouvelles émises dans le cadre de cette seconde tranche, au prix de 3,83 E par action...

Publié le 23/02/2018

La période de souscription est ouverte du lundi 26 février au vendredi 16 mars 2018 inclus....

Publié le 23/02/2018

Les cédants viennent d'engager des discussions avec FFC sur les conséquences de cette ordonnance...

CONTENUS SPONSORISÉS