5 501.88 PTS
-0.48 %
5 514.00
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 405.23
-0.43 %
DAX PTS
13 010.55
-0.74 %
Dowjones PTS
25 090.48
-0.34 %
7 255.76
-0.33 %
Nikkei PTS
22 851.75
-

Oeufs contaminés: l'Europe "pas en cause" selon Le Foll

| AFP | 575 | 4 par 1 internautes
Du fipronil détecté dans des oeufs aux Pays-Bas dès novembre 2016
Du fipronil détecté dans des oeufs aux Pays-Bas dès novembre 2016 ( Vincent Jannink / ANP/AFP/Archives )

Le député PS Stéphane Le Foll a écarté jeudi la responsabilité de l'Europe sur le sujet des oeufs contaminés, pointant du doigt sans les nommer les Pays-Bas, "qui n'(ont) pas donné l'information au niveau européen".

"Est-ce que c'est l'Europe qui est en cause ? Non c'est le pays qui n'a pas donné l'information au niveau européen qui l'est", a affirmé le député de la Sarthe sur France inter, rejetant la responsabilité du scandale sur les Pays-Bas sans les nommer, d'où ont été exportés des oeufs contaminés au fipronil, une molécule toxique, vers plusieurs pays européens dont la France.

"Il y a certains pays très organisés au niveau commercial et qui sont les derniers à donner l'information (...) il faut que de manière collective, au niveau européen, on sanctionne ceux qui n'ont pas donné l'information rapidement", a affirmé l'ancien ministre de l'Agriculture.

"Tout repose sur la fluidité et la transparence de l'information. Dès qu'il y a un problème il faut le signaler (...) et là, il semble qu'il y ait eu des manquements à une règle de solidarité par rapport à des enjeux sanitaires qu'il va falloir absolument corriger", a ajouté Stéphane Le Foll. Il s'appuie ainsi sur les propos du ministre belge de l'Agriculture Denis Ducarme, qui a déclaré mercredi à Bruxelles que les Pays-Bas avaient détecté depuis novembre 2016 la présence de fipronil dans des oeufs, d'après un rapport publié par une agence néerlandaise de sécurité alimentaire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/06/2018

Le contrat de Délégation de service public prévoit dans cette situation le paiement des pertes supportées par le concessionnaire soit 150 ME à fin 2017...

Publié le 15/06/2018

De nouveaux administrateurs...

Publié le 15/06/2018

Retour d'assemblée générale ABC arbitrage...

Publié le 15/06/2018

Le géants des concessions et du BTP aurait d'ores et déjà contacté des investisseurs en vue de la privatisation d'ADP, selon des sources citées par l'agence 'Reuters'.

Publié le 15/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles a été fixé à 108,58 euros...