5 309.23 PTS
+0.13 %
5 283.0
-0.32 %
SBF 120 PTS
4 251.61
+0.01 %
DAX PTS
12 461.91
-0.07 %
Dowjones PTS
24 925.57
+0.52 %
6 751.26
-0.12 %
Nikkei PTS
21 736.44
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Oeufs contaminés: l'Autriche confirme être concernée

| AFP | 202 | Aucun vote sur cette news
Sur 80 prélèvements effectués au hasard, 18 ont révélé de faibles traces de fipronil
Sur 80 prélèvements effectués au hasard, 18 ont révélé de faibles traces de fipronil ( JOHN THYS / AFP/Archives )

L'Autriche a confirmé lundi faire partie des quinze pays européens concernés par la crise des oeufs contaminés au fipronil, précisant en avoir découvert dans des produits importés d'Allemagne, des Pays-Bas, de Belgique et de Pologne.

Sur 80 prélèvements effectués au hasard notamment sur des produits de boulangerie et de la mayonnaise, 18 ont jusqu'à présent révélé de faibles traces de cet insecticide, selon l'Agence nationale pour la santé et la sécurité alimentaire (AGES).

L'agence souligne toutefois dans un communiqué que les quantités découvertes sont négligeables et qu'"il n'y a aucun risque pour la santé", ajoutant que "les trois quarts des prélèvements se sont révélés sans trace de fipronil".

Les produits concernés sont "des produits à base d'oeufs pour l'industrie agro-alimentaire et proviennent d'Allemagne, des Pays-Bas, de Belgique et de Pologne", selon le communiqué, qui assure que tous les produits fabriqués avec des oeufs contaminés seront "immédiatement retirés du marché".

L'Autriche figurait sur la liste publiée vendredi par la Commission européenne faisant état de 17 pays ou territoire touchés dont 15 pays européens ainsi que la Suisse et Hong Kong. Un 18e pays pourrait s'ajouter après l'annonce vendredi de la découverte d'un lot contaminé dans le nord de l'Espagne.

La Commission prévoit une réunion des ministres et des représentants des agences de sécurité alimentaire dans tous les pays de l'UE impliqués, a priori le 26 septembre.

Le fipronil est couramment utilisé contre les poux et tiques sur les animaux domestiques, mais interdit dans la chaîne alimentaire. A haute dose, il peut provoquer des troubles neurologiques et des vomissements.

burs-nla/lch/nas

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2018

La trésorerie nette est solide à fin décembre 2017, à 34 ME...

Publié le 22/02/2018

Cette opération s'inscrit dans le cadre du contrat d'émission d'OCABSA signé entre Delta Drone et YA II CD Ltd en octobre 2016...

Publié le 22/02/2018

L'offre est formulée à 30 euros/action...

Publié le 22/02/2018

La date d'émission et de règlement-livraison des obligations est prévue pour le 8 mars 2018...

Publié le 22/02/2018

Les ingénieurs d'Airbus accompagneront les phases de lancement, de mise à poste et d'essais en orbite. Ce satellite radar espagnol entrera en service en mai 2018...

CONTENUS SPONSORISÉS