En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 765.0
+0.24 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-
DAX PTS
10 740.89
-
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.00 %
1.138
+0.13 %

Obsolescence programmée : "L'Etat doit légiférer davantage"

| AFP | 408 | Aucun vote sur cette news
Le fabricant japonais d'imprimantes Epson visé par une enquête préliminaire pour
Le fabricant japonais d'imprimantes Epson visé par une enquête préliminaire pour "obsolescence programmée" ( ROSLAN RAHMAN / AFP/Archives )

"L'Etat doit légiférer davantage" pour combattre l'obsolescence programmée, estime Samuel Sauvage, président et co-fondateur de l'association HOP (Halte à l'obsolescence programmée), qui a déposé plainte contre les groupes Apple et Epson.

Question: Comment accueillez-vous l'ouverture par le Parquet de Nanterre d'une enquête préliminaire visant Epson ?

Réponse: Cette enquête est une première victoire pour nous. C'est la première fois que le procureur mène l'enquête sur un cas d'obsolescence programmée à partir des faits que nous lui avions exposés. C'est une victoire qui n'est pas suffisante, on attend évidemment qu'on aille plus loin dans le jugement, mais elle est symbolique du fait que cette plainte était suffisamment solide pour être recevable.

Q: Après avoir été mis en cause, Apple a annoncé baisser le coût de remplacement des batteries d'iPhone, est-ce suffisant ?

R: Qu'Apple réagisse, c'est une bonne nouvelle, mais on espère qu'il y aura une prise de conscience plus large. On espère qu'ils vont pouvoir proposer dans leurs mises à jour la possibilité de revenir en arrière, à une version antérieure, si jamais on a constaté une détérioration des capacités du téléphone. On espère qu'Apple propose des nouveaux modèles de téléphone qui seront plus réparables, avec des batteries qui ne seront pas collées, avec des vis qui ne seront pas spéciales. On peut espérer qu'Apple, dans ses prochains modèles, puisse proposer des garanties de quatre ou cinq ans, pour regagner la confiance des consommateurs. (...) Ce type d'aménagements, nous les attendons. C'est un engagement qu'on attend de la part de cette firme qui est symbolique.

Q: La France, seul pays à avoir reconnu le délit d'obsolescence programmé, peut-elle être un exemple pour les autres pays ?

R: La France, en ayant reconnu ce délit, est en pointe. Mais elle est en pointe théoriquement, et aujourd'hui on attend qu'elle aille plus loin, avec éventuellement des condamnations, avec des législations qui vont favoriser l'allongement de la durée de vie des produits. (...)

L'Etat est garant lui aussi de la préservation de nos ressources naturelles, et il doit légiférer davantage. On peut aller beaucoup plus loin, par exemple en rendant moins chère la réparation. La Suède l'a fait avec une TVA plus faible et une sorte de crédit d'impôt à la réparation. On peut aussi mieux informer les consommateurs. Lorsqu'on va acheter un bien, est-ce qu'il ne serait pas souhaitable qu'on sache que tel bien, par rapport à tel autre, va durer tant de cycles ou tant d'années ? Pour mieux informer le consommateur des dépenses réelles sur cinq ans, sur dix ans, qui seront liées à l'achat ? On peut également étendre les garanties: Apple pourrait se lancer vers une garantie minimum plus importante, mais l'Etat pourrait imposer des garanties plus importantes en France.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...