En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Nucléaire: trois scénarios sur la table, confirme Rugy

| AFP | 501 | Aucun vote sur cette news
Le gouvernement va annoncer fin novembre entre zéro et six fermetures de réacteurs nucléaires d'ici 2028
Le gouvernement va annoncer fin novembre entre zéro et six fermetures de réacteurs nucléaires d'ici 2028 ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )

François de Rugy a confirmé mercredi matin que le gouvernement planchait sur trois scénarios pour la place du nucléaire dans la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) qui doit être dévoilée la semaine prochaine.

Les détails de la PPE seront présentés par Emmanuel Macron "très probablement" le 27 novembre, a ajouté le ministre de la Transition écologique et solidaire.

"Je confirme qu'il y a trois scénarios sur la table", a déclaré François de Rugy sur l'antenne de France Inter mercredi matin.

"Je vous confirme que nous continuons à y travailler, que nous sommes vraiment aux derniers arbitrages et que tout cela devrait être présenté la semaine prochaine", a t-il ajouté, sans donner davantage de détails sur le contenu des différents scénarios.

L'AFP avait révélé mardi le contenu d'un document préparatoire qui rassemble les trois scénarios sur lesquels planche l'exécutif pour la future PPE.

Le premier, soutenu par le ministère de la Transition écologique, prévoit six fermetures de réacteurs (outre les deux de Fessenheim) d'ici à 2028, et six de plus d'ici à 2035, sur les 58 du parc nucléaire français actuel d'EDF.

Nucléaire: les pistes du gouvernement
Nucléaire: les pistes du gouvernement ( Simon MALFATTO / AFP )

Le deuxième, dit "intermédiaire", ne prévoit aucune fermeture supplémentaire d'ici à la fin de la PPE en 2028, et 12 entre 2028 et 2035.

Enfin le troisième, poussé par Bercy, ne prévoit aucune fermeture d'ici à 2028, neuf entre 2028 et 2035, et la construction de quatre réacteurs de nouvelle génération EPR d'ici à 2040.

L'objectif de 50% d'électricité nucléaire est atteint en 2035 dans les deux premiers, mais attend 2040 dans celui de Bercy.

Cet objectif "ne repose sur aucune considération objective", a fait valoir mercredi FO Energie et Mines, pour qui le nucléaire "reste une énergie d'avenir".

"Du point de vue économique, social et environnemental, la fermeture pour des raisons politiques d'une centrale nucléaire, à quelque moment qu'elle intervienne, serait une absurdité et un gâchis pour notre pays", ajoute le syndicat dans un communiqué.

Le gouvernement travaille à ramener la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50% d'ici à 2035, avait déclaré dimanche François de Rugy, un recul par rapport à l'objectif du candidat Macron qui était de réduire la part du nucléaire à 50% d'ici à 2025.

Nicolas Hulot, le prédécesseur de François de Rugy qui a démissionné fin août, avait déjà abandonné cet objectif, jugé irréaliste, sans fixer de nouvelle date précise.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...